En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8607-SYLFAL-041 - POST-DOCTORANT-E XENON H/F

POST-DOCTORANT-E XENON H/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8607-SYLFAL-041
Lieu de travail : ORSAY
Date de publication : lundi 6 mai 2019
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2695 euros à 3841 euros bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le(a) chercheur(e) recruté(e) prendra part aux activités de recherche pour atteindre les objectifs scientifiques de l'expérience XENON, en contribuant a l'analyse des données des détecteurs XENON1T et XENONnT pour la recherché directe de matière noire. Le(a) chercheur(e) sera aussi impliqué dans la conception et l'étude des performances des électrodes pour le futur détecteur DARWIN et leur impact dans la reconstruction du signal en énergie

Activités

- Développement d'algorithmes de reconstruction, d'analyse et de simulation pour la recherché directe de signaux de matière noire
- Prise de responsabilités dans l'analyse des données dans le but de coordonner une tache d'analyse spécifique
-Développement de simulations de champs électriques pour l'étude des performances des électrodes pour le détecteur DARWIN
- Collaboration scientifique avec le service de technologies mécaniques
- Participation aux réunions concernant le thème de travail et aux réunions de collaboration

Compétences

- Connaissance des concepts et outils d'analyse statistique
- Connaissance de l'instrumentation en astroparticules
- Compétence dans les outils logiciels et les langages de programmation généralement utilisés dans les expériences de physique des astroparticules (ex : C++, Python, Geant4, ROOT, Comsol,…)
- Avoir de l'expérience dans l'analyse de données
- Avoir démontré la capacité à mener une recherche collaborative
- Être capable d'autonomie et d'initiative pour mener son travail de recherche

Contexte de travail

Le Laboratoire de l'Accélérateur Linéaire est un laboratoire de recherche de 300 personnes implanté sur le campus d'Orsay (91), dont l'activité scientifique, essentiellement internationale, est centrée sur la physique des particules et des astroparticules et la construction d'accélérateurs et de détecteurs.

Le/la post-doctorant-e recruté-e sera affecté-e à l'équipe de recherche XENON, membre de la collaboration internationale XENON depuis deux ans.
Il/elle travaillera au sein du groupe XENON et en étroite collaboration avec d'autres groupes de la collaboration international de l'expérience.

Le détecteur XENON, au Laboratori Nazionali del Gran Sasso (Italie), est l'expérience pour la détection directe de matière noire avec la plus grande sensitivité au monde.
L'équipe XENON du LAL a une responsabilité majeure dans la réalisation des électrodes pour le détecteur XENONnT.
L'équipe souhaite étendre ses activités vers l'exploitation des données de XENON1T et XENONnT ainsi que dans la conception et réalisation des électrodes pour le futur détecteur DARWIN.

Contraintes et risques

Missions de travail au Laboratoires du Gran Sasso (Italie) à prévoir.

Informations complémentaires

Pour postuler, veuillez envoyer une lettre d'accompagnement contenant un court relevé de recherche, un CV avec la liste des publications. Deux lettres de recommandation seront appréciées. La date limite de candidature est le 15 mai 2019. Les candidatures ultérieures peuvent être examinées aussi longtemps que l'ouverture est disponible. L'examen des demandes débutera en juin.

On en parle sur Twitter !