En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8607-EMIHON-001 - POST DOCTORANT THEORIE H/F - M/F

POST DOCTORANT THEORIE H/F - M/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8607-EMIHON-001
Lieu de travail : ORSAY
Date de publication : lundi 28 janvier 2019
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : de 2605 euros à 3615 euros bruts mensuels
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Travaux théoriques en relation avec des expériences en cours sur la physique des particules

Activités

Le chercheur travaillera sur les aspects théoriques et phénoménologiques de la physique des particules. Le sujet proposé est lié aux calculs théoriques d'interactions fortes et / ou faibles, relatifs aux phénomènes de violation de CP, de désintégrations de mésons B et de recherche de signal de physique au delà du MS dans des expériences en cours (par exemple, LHCb, Belle II, etc.).

Compétences

Capacité de recherche indépendante dans le domaine hautement concurrentiel de la physique des particules

Contexte de travail

Le Laboratoire de l'Accélérateur Linéaire est un laboratoire de recherche de 300 personnes implanté sur le campus d'Orsay (91), dont l'activité scientifique, essentiellement internationale, est centrée sur la physique des particules et des astroparticules et la construction d'accélérateurs et de détecteurs.

Le chercheur travaillera au sein du groupe de recherche de physique théorique,sous la responsabilité de la coordinatrice du projet en relation avec les groupes du laboratoire, Belle II, LHCb et ILC.

On en parle sur Twitter !