En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8586-BRIANS-002 - POSTE Ingénieur-e d'études H/F "Conception d'une simulation participative appliquée à l'Aménagement et à la gestion environnementale"

POSTE Ingénieur-e d'études H/F "Conception d'une simulation participative appliquée à l'Aménagement et à la gestion environnementale"


Date Limite Candidature : lundi 6 décembre 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8586-BRIANS-002
Lieu de travail : AUBERVILLIERS
Date de publication : lundi 15 novembre 2021
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 4 mois
Date d'embauche prévue : 1 janvier 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2172 et 2443 euros bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

L'Ingénieur-e recruté-e aura pour mission de développer, en concertation avec Brice Anselme (UMR PRODIG) et Nicolas Bécu (UMR LIENSs), un outil de simulation participative opérationnel sur un des sites côtiers retenus de l'ANR DIGUES, les Marais de la Dives (Calvados), à partir d'une réflexion déjà bien avancée. La simulation intégrera une représentation des dynamiques socio - environnementales associées aux aménagements et à la gestion des digues (mécanismes écologiques, activités humaines, processus naturels). Elle intégrera également des mécaniques de jeu permettant aux participants de réaliser des actions en faveur de différents objectifs : paysager, économique (élevage et chasse), activités de loisirs, écologique, et protection. L'outil aura pour vocation de permettre aux participants d'imaginer différents futurs possibles à la gestion du fleuve côtier de la Dives, en s'appuyant sur les éléments de représentation du territoire proposés par le jeu et en débattant ensemble, des compromis à trouver entre les différents objectifs proposés par le jeu.

Activités

Les tâches à réaliser sont :
• Appropriation et synthèse des données déjà collectées sur les interactions socio-environnementales existantes dans les marais de la Dives. Il s'agira en particulier : a) de mettre en forme et de traiter les données spatialisées à l'aide d'un Système d'Information Géographique ; b) de compléter le jeu de données par des éléments de connaissance sur la dynamique d'inondation de la Dives.
• Exploration des concepts de jeu et mécaniques de jeu possibles pour répondre à l'intention de l'outil
• Choix d'un concept de jeu et développement d'un premier prototype intégrant les interactions socio-environnementales et les mécaniques de jeu
• Test du prototype auprès d'un échantillon restreint d'acteurs du terrain
• Amélioration du prototype et développement d'une version finalisée
• Rédaction des manuels associés à l'usage de l'outil
• Rédaction d'une documentation descriptive des composantes de conception de l'outil

Compétences

▪ Diplôme d'ingénieur ou de Master 2 en géographie, sciences de l'environnement ou game design.
▪ Solides connaissances en simulation participative, et/ou conception de jeux pédagogiques.
▪ Connaissances des Systèmes multi-agents et maîtrise des Systèmes d'information géographiques souhaitées.

Contexte de travail

La France est à un tournant des relations que la société entretient avec ses digues maritimes et fluviales sur un linéaire de 9000 km. Longtemps considérée comme un objet technique de défense contre les eaux, la digue est aujourd'hui perçue selon un paradigme incorporant aussi les usages, la nature et le paysage. Depuis 2018, avec la GEMAPI (Gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations), les collectivités locales prennent en charge la compétence de protection contre les inondations. Accompagner les acteurs locaux dans ce contexte changeant revient à entrecroiser de multiples enjeux et à réfléchir à des orientations variées de gestion des digues, parfois nouvelles en France, oscillant entre fermeture et ouverture, rehaussement et abaissement, artificialisation et renaturation. Cela oblige à considérer l'ensemble du système d'endiguement, i.e. la digue et le territoire endigué qu'elle protège. L'objectif du programme DIGUES est de penser et d'établir des scénarios de transition des systèmes d'endiguement dans des milieux fluviaux et côtiers, considérant diverses orientations relatives à la protection contre les inondations, la gestion de la végétation, la fréquentation et la patrimonialisation. Pour établir ces différents scénarios, plusieurs approches innovantes seront mobilisées parmi lesquelles la simulation participative à base d'agents.

Le laboratoire de recrutement est l'UMR 8586 PRODIG (Pôle de recherche pour l'organisation et la diffusion de l'information géographique, localisé sur le Campus Condorcet - Bâtiment Recherche Sud - 5, cours des Humanités - 93322 Aubervilliers (https://www.prodig.cnrs.fr/). De nombreux déplacements sont à prévoir à la Rochelle (2 à 3 jours par semaine), au sein de l'UMR 7266 LIENSs (LIttoral ENvironnement et Sociétés), impliqué dans le programme DIGUES.

PRODIG est une unité mixte de recherche qui associe le CNRS, les universités Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Paris Diderot, l'Institut de Recherche pour le Développement, AgroParisTech et Sorbonne Université. Les recherches menées au sein de l'UMR sont fédérées autour d'une approche territoriale des liens entre développement et environnement. Le poste proposé s'inscrit plus particulièrement dans le thème de recherche « changements environnementaux et enjeux de société » de l'UMR qui aborde aussi bien les questions d'usages et de valorisation des ressources naturelles, que les risques liés aux changements environnementaux, ainsi qu'une approche plus transversale de modélisation spatiale et temporelle pour mieux comprendre les dynamiques environnementales et les enjeux pour les sociétés.

Le laboratoire LIENSs est une unité mixte de recherche interdisciplinaire spécialisée sur le fonctionnement du système littoral et de son évolution dans un contexte de changement global et d'urbanisation croissante des côtes. L'ingénieur-e recruté-e rejoindra l'équipe AGÎLE dont les travaux de recherche visent à mieux comprendre les grands enjeux socio-environnementaux en lien avec le littoral : vulnérabilité et adaptation aux risques météo-marins et au changement climatique, attractivité résidentielle et touristique, érosion de la biodiversité, transformation et valorisation des paysages.

Le CDD de 4 mois se poursuivra ensuite pour deux mois au sein de l'UMR 8591 Laboratoire de Géographie Physique de Meudon.

On en parle sur Twitter !