En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8539-ISARIC-003 - Ingénieur(e) H/F de Recherche Quality Control of Meteorological Satellite Data

Ingénieur(e) H/F de Recherche Quality Control of Meteorological Satellite Data


Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8539-ISARIC-003
Lieu de travail : PALAISEAU
Date de publication : mercredi 5 décembre 2018
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 février 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Selon expérience sur grille CNRS en vigueur
Niveau d'études souhaité : Ingénieur
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

L'ingénieur(e) secondera les activités du groupe ARA/ABC(t)/LMD, y compris dans sa communication scientifique auprès d'équipes universitaires, d'organismes extérieurs nationaux et internationaux.

Activités

Son travail sera:
- De réaliser toutes les tâches informatiques nécessaires à la mise en œuvre des procédures, ceci allant de l'acquisition des résultats jusqu'à l'analyse statistique et graphique envisagées pour l'évaluation des performances de l'instrument.
- De tester, évaluer et améliorer la clarté et la maniabilité du système automatisé de dissémination des résultats aux utilisateurs du groupe et aux utilisateurs externes.
- D'assister le groupe dans la planification, l'exécution, l'interprétation des résultats ; de décrire les démarches informatiques et les analyses via des présentations orales et des notes techniques, d'aider à la publication des résultats dans des revues à comités de lecture.

Compétences

- Connaissance solide de la physique liée à la télédétection, incluant le transfert radiatif.
- Expérience dans les données satellitaires: spectre électromagnétique (infrarouge, microondes) et géométrie orbitale.
- Expérience confirmée en analyse géospatiale : manipulation de données geo-référencées, constructions de cartes, graphiques, statistiques.
- Maîtrise du Fortran 90 et écriture/manipulation de scripts Unix/Linux.
- Maîtrise du traitement et de la manipulation des grands flux de données en formats binaire, GRIB, netCDF, HDF.
- Maîtrise de l'anglais, écrit et parlé.

Contexte de travail

Le Laboratoire de Météorologie Dynamique / Institut Pierre Simon Laplace (LMD/IPSL) propose un poste à pourvoir dans le groupe ARA/ABC(t) « Analyse du Rayonnement Atmosphérique/Atmosphère Biosphère Climat» (http://ara.abct.lmd.polytechnique.fr/), dont les axes principaux de recherche sont l'étude de la variabilité du climat et de son évolution à partir de l'analyse de mesures satellitaires.
Au LMD, le contrôle de qualité des données satellitaires est effectué dans le cadre de deux missions spatiales-clé du système d'observation de la Terre: IASI (à bord de la série des plateformes Metop du EUMETSAT Polar System) et IIR (à bord de CNES/Calipso, élément de la constellation satellitaire de l'A-Train). Il est prévu d'étendre ces contrôles à d'autres instruments à venir : IASI-NG/Metop-SG et MSI/EarthCare. Un contexte particulier se présente en liaison avec le lancement récent (6 novembre 2018) du 3e instrument IASI à bord de Metop-C, pour lequel une phase de calibration/validation est prévue jusqu'à l'été 2018.
Le LMD a développé des procédures puissantes (avant-lancement et après-lancement des instruments) de contrôle qualitatif et quantitatif de la précision et de la stabilité des instruments, tout au long de leur durée de vie. Un tel contrôle est crucial afin de s'assurer qu'aucune dérive ni comportement inattendu des instruments ne viendront polluer l'interprétation scientifique des variables climatiques en termes de « tendances climatiques naturelles ». Au LMD, les activités liées à ces contrôles sont menées en coopération étroite avec le CNES et en accompagnement du GSICS (Global Space-based Inter-Calibration System), projet du WMO (World Meteorological Organization) et du CGMS (Coordination Group for Meteorological Satellites).

Contraintes et risques

Risques liés au travail sur ordinateur

On en parle sur Twitter !