En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8523-MARDOU0-014 - Ingénieur d'étude Biochimie et Biologie Moléculaire (H/F)

Ingénieur d'étude Biochimie et Biologie Moléculaire (H/F)


Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8523-MARDOU0-014
Lieu de travail : VILLENEUVE D ASCQ
Date de publication : mardi 26 novembre 2019
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 janvier 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2097 euros et 2331 euros bruts mensuels selon expérience indeminté de résidence comprise
Niveau d'études souhaité : Bac+3
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Le (la) Candidat(e) interviendra en support d'activités de recherche à l'interface entre la biologie et la physique. Elle contribuera à deux projets soutenu par « Contrat Plan Etat Région » Photonics for Society : l'un sur la mesure de la réponse de cellules cancéreuses humaines à un stress oxydant et un autre sur la réponse de cellules cancéreuses humaines à un choc thermique. Le (la) ingénieur(e) recruté(e) sera responsable de la création de lignées cellulaires exprimant des bio-senseurs en vue de d'expériences de microscopie optique en cellule vivantes. De plus la personne recrutée mènera des expériences de biochimie complémentaires aux mesures effectuées par microscopie de cellule vivantes. Il (elle) sera en charge de la culture et du maintient quotidien des lignées cellulaires existantes et crées.

Activités

Les activités du (de la) candidat(e) seront:

- Déterminer les techniques de biologie moléculaire/biochimie nécessaire à la réalisation/intégration/validation des bio-senseurs.
- Concevoir le développement et conduire en spécialiste, la réalisation méthodologique
- Valider et interpréter les résultats à l'aide de techniques de biochimie et/ou de microscopie
- Evaluer et mobiliser les ressources nécessaires aux expérimentations
- Gérer les moyens techniques alloués aux activités d'expérimentation
- Appliquer et faire appliquer les règles d'hygiène et de sécurité du domaine
- Rédiger des documents de spécifications techniques, de conception et de réalisation associés aux protocoles utilisés
- Tenir un cahier d'expérience et un suivi des réalisations

Compétences

Maîtrise approfondie des techniques de biologie cellulaire
Maîtrise approfondie des techniques de biochimie et biologies moléculaires
Maîtrise des technologies de caractérisation par western-blot et immuno-fluorescence (prise d'image et quantification)
Conseille des utilisateurs pour la mise en œuvre dans le respect des normes d'utilisation
Veille bibliographique (français et anglais) et amélioration/mise en place de nouvelles technologies nécessaires à l'avancée du projet
Maîtriser les outils de recueil et traitement des données (cahier de laboratoire, analyse statistique)
Avoir le sens de la communication et travailler en équipe ou en interaction avec d'autres équipes dans un domaine pluridisciplinaire
Avoir une bonne capacité d'organisation
Organiser et animer des réunions de travail
Bonne compréhension de l'anglais écrit
Gérer les commandes des consommables et réactifs nécessaires à la mise en place de l'expérimentation

Contexte de travail

Les projet se déroulera au sein de l'équipe « Dynamique des Systèmes Complexes » (DySCo) du laboratoire PhLAM (UMR8523 / CNRS - Université de Lille) dans le groupe de biophysique de la réponse cellulaire au stress. Il (elle) travaillera en collaboration avec des chercheurs et son travail viendra en support du travail expérimental de recherche. Dans le cadre de l'étude de la réponse cellulaire au stress oxydant, comme au stress thermique, il (elle) mettra en œuvre des rapporteurs fluorescents qui seront utilisés pour suivre la réponse des cellules soit par (i) des voies de protection (dégradation des espèces toxiques, transcription de protéines protectrices, …) soit par (ii) l'activation de voies de survie ou de mort cellulaire. Il (elle) conduira des expériences complémentaire par des méthodes de biochimie traditionnellement utilisées en biologie pour soit caractériser les rapporteurs fluorescent ou infirmer/confirmer les observations faites via la microscopie de cellules vivantes.

Contraintes et risques

Formations prodiguées pour les différents équipements des plateformes ainsi qu'une formation sécurité dédiée aux risques physiques, chimiques et biologiques.L'emploi nécessite le port d'EPI et le respect des règles d'hygiène et sécurité, ainsi que du règlement des unités.

On en parle sur Twitter !