En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8520-EMIPEY-001 - Ingénieur de Recherche en procédés de fabrication microelectronique&microtechnologies (H/F)

Ingénieur de Recherche en procédés de fabrication microelectroniqueµtechnologies (H/F)


Date Limite Candidature : lundi 13 décembre 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8520-EMIPEY-001
Lieu de travail : VILLENEUVE D ASCQ
Date de publication : lundi 22 novembre 2021
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 février 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : A partir de 2487 euros bruts mensuels selon expérience.
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Dans le cadre d'un projet de recherche appliquée financé par la région Hauts de France et portant sur le développement d'un analyseur de signaux THz à technologie photonique, l'Ingénieur de Recherche sera chargé de la fabrication en salle blanche de l'IEMN de mélangeurs optoélectroniques utilisant des photoconducteurs ultra-rapide intégrés à des pointes fabriquées en silicium micro-usiné. Pour ce faire, il devra concevoir le procédé de fabrication intégrant des briques technologiques existantes. Il devra aussi participer au développement du « packaging » des composants réalisés.

Activités

Pour réaliser sa mission, ce faire, il devra:
-Concevoir le procédé de fabrication dans son ensemble.
-Faire la DAO des masques de lithographie.
-Mettre en place des plans d'expériences afin d'optimiser les différentes étapes technologiques.
-Réaliser les étapes en environnement salle blanche (enduction résines, lithographie électronique/optique, métallisation, dépôts par PVD, gravure plasma).
-Caractériser les échantillons en cours de fabrication (profilomètre, microscopie optique et électronique, caractérisation électrique).

Pour mener à bien cette mission, l'ingénieur recruté s'appuiera sur l'expertise technologique de l'équipe et de l'ensemble des personnels de la salle blanche.

Compétences

Pour mener ces développements technologiques, le candidat devra avoir un diplôme de master, école d'ingénieur, ou doctorat avec une spécialité en micro/opto-électronique, micro/nano-technologies, Physique, lui permettant d'avoir :
• La maitrise des phénomènes physico-chimiques qui sont utilisés dans les procédés de fabrications des composants à semi-conducteurs (plasma, pulvérisation cathodique, gravure chimique, etc.).
• Une bonne connaissance de la physique des composants à semi-conducteurs utilisés en microélectronique et optoélectronique.
Une première expérience dans la fabrication de dispositifs à semi-conducteurs (MEMS, diodes, photodétecteurs, transistors…) en salle blanche est primordiale. Une expérience dans la caractérisation des dispositifs optoélectronique serait un plus.

Contexte de travail

L'activité s'exerce au sein du groupe Photonique THz et Nam6 de l'Institut d'Électronique de Microélectronique et de Nanotechnologie (IEMN, https://www.iemn.fr/) situé à proximité immédiate du campus de l'université de Lille. L'ingénieur travaillera en collaboration avec les personnels techniques de la salle blanche sous la direction conjointe d'Emilien Peytavit et Steve Arscott

On en parle sur Twitter !