En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8520-DOMVUI-004 - Fils moléculaires modulables présentant des interférences quantiques pour pour des applications thermoélectriques (H/F)

Fils moléculaires modulables présentant des interférences quantiques pour pour des applications thermoélectriques (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mardi 26 octobre 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8520-DOMVUI-004
Lieu de travail : VILLENEUVE D ASCQ
Date de publication : mardi 5 octobre 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 février 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : A partir de 2690 euros bruts selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

La thermoélectricité est encore très peu développée à l'échelle nanométrique contrairement à l'électronique et l'optoélectronique moléculaires ou la spintronique. La capacité à convertir un gradient de température en courant électrique ou inversement à refroidir un système par un courant électrique est pourtant indispensable pour gérer les flux d'énergie dans les nano-dispositifs. Le facteur limitant le développement des nano-modules thermoélectriques moléculaires provient du manque d'efficacité de la partie moléculaire. Le but du projet est de répondre à cette problématique par l'obtention et l'étude de molécules/dispositifs innovants ayant des propriétés thermoélectriques optimisées et contrôlables via une approche combinée modélisation/expérience, pour obtenir notamment des interférences quantiques de conductivité et de la modulation des propriétés thermoélectriques par un champ électrique ou par une irradiation lumineuse.

Activités

Physique experimental (microscopie champ proche électrique)

Compétences

Caractérisations électriques et thermiques à l'échelle nanométrique (C-AFM, SThM, NMJs). Cette personne doit être un physicien avec des connaissances dans les domaines suivants caractérisation des SPM et/ou mesures électriques et/ou caractérisation physico-chimique.

Contexte de travail

La personne embauchée par l'IEMN effectuera des séjours scientifiques chez le partenaire pour participer à l'effort de recherche sur les dispositifs MCBJs.

Contraintes et risques

n.a.

On en parle sur Twitter !