En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8520-BRUGRA-001 - Ingénieur H/F nanofabrication et caractérisation

Ingénieur H/F nanofabrication et caractérisation


Date Limite Candidature : lundi 25 octobre 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8520-BRUGRA-001
Lieu de travail : VILLENEUVE D ASCQ
Date de publication : lundi 4 octobre 2021
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 novembre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : A partir de 2487 euros bruts mensuels selon expérience.
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Cette dernière décennie a vu la découverte de nombreux matériaux aux propriétés électroniques extraordinaires traduisant des effets quantiques originaux induits par leur dimensionnalité et leur topologie. Peut-on induire ces propriétés dans les matériaux semiconducteurs de l'industrie microélectronique ? C'est à cette question que des équipes de recherche de l'IEMN tentent de répondre. L'ingénieur-e, recruté pour participer à ces travaux, sera en charge de la nano-fabrication de masques diélectriques pour l'élaboration de nanostructures quantiques III-V par épitaxie sélective. Il/elle participera également à la caractérisation de ces nanostructures par des mesures en champ proche en collaboration avec les chercheurs du groupe physique de l'IEMN.

Activités

L'ingénieur-e assurera notamment :
- le dépôt PECVD des couches diélectriques nécessaires à l'élaboration des masques sur substrat III-V
- l'optimisation des procédés de lithographie électronique permettant de définir des ouvertures de dimensions sub-50nm dans les masques diélectriques
- la caractérisation des masques avant croissance et des nanostructures semiconductrices après croissance en utilisant des techniques de microscopie électronique (SEM) et de champ proche (AFM, STM)

Compétences

- Travail en salle blanche
- Lithographie électronique
- Techniques de gravure physique
- Connaissances en physique des matériaux et en particulier des semiconducteurs
- Microscopie électronique à balayage
- Techniques de métrologie en champ proche
- Qualités relationnelles, capacité à travaille en équipe

Contexte de travail

L'Institut d'Electronique, de Microélectronique et de Nanotechnologie (IEMN) est une unité mixte de recherche rassemblant près de 500 personnels et étudiants du CNRS, de l'Université de Lille, de l'Université Polytechnique des Hauts de France, de l'Ecole Centrale de Lille et de Junia-ISEN.
Le cœur de nos activités est centré sur les micros et nanotechnologies et leurs applications dans les domaines de l'information, la communication, les transports et la santé. L'IEMN fait partie du réseau des grandes centrales de technologie Renatech et dispose d'une centrale de micro-nanofabrication comprenant 1600m2 de salle blanche. Une plateforme de caractérisation multi-physique réunit les moyens dédiés à l'analyse topographique, physique et électrique de surfaces de 100µm jusqu'à l'échelle atomique.
Dans ce cadre, l'ingénieur-e recrutée/é travaillera au sein des groupes EPIPHY et PHYSIQUE en étroite collaboration avec les équipes techniques en charge des différents équipements nécessaires au projet.

On en parle sur Twitter !