En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8518-PHIDUB-004 - Etude de la microphysique des nuages de glace à partir de l'instrument satellitaires FORUM - Post-doctoral position (H/F)

Etude de la microphysique des nuages de glace à partir de l'instrument satellitaires FORUM - Post-doctoral position (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mardi 27 avril 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8518-PHIDUB-004
Lieu de travail : VILLENEUVE D ASCQ
Date de publication : mardi 6 avril 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 5 avril 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2675,28 € et 3084,60 € bruts mensuels
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le Laboratoire d'Optique Atmosphérique propose un poste de chercheur CDD d'un an (renouvelable) dans le contexte de la mission satellite FORUM (Far-Outgoing Radiation Understanding and Monitoring) récemment sélectionné comme le 9ième Earth Explorer de l'Agence Spatiale Européenne. FORUM, dont le lancement est programmé pour 2025, mesurera le spectre info-rouge (6.25 à 100 mic) du système Terre-Atmosphère à très haute résolution spectrale. L'objectif principal de la mission est de fournir le premier spectre complet d'émission du système Terre-Atmosphère afin d'améliorer notre compréhension du climat. Ces spectres uniques permettront également d'améliorer la représentation de variables géophysiques essentielles pour le climat telles que la vapeur d'eau stratosphérique, les propriétés microphysiques des nuages de glace et l'émissivité de surface. Cette offre s'attachera plus spécifiquement à l'étude des nuages de glace et à l'amélioration de leur représentation dans les modèles de climat. En effet, la modélisation des nuages, et en particulier de leur impact radiatif, demeure l'un des grands enjeux de la modélisation du climat, et la principale cause de divergence parmi les différents modèles de climat. Les nuages de glace, omniprésents sur Terre et couvrant en moyenne environ 50 % de la surface terrestre, posent particulièrement problème, tant parce que leurs processus de formation restent mal connus que du fait de la complexité morphologique des particules de glace qui leur confèrent des propriétés optiques tout aussi complexes.

Activités

Le ou la candidate sélectionnée devra dans un premier temps recenser et évaluer les modèles de propriétés optiques des nuages de glace afin de participer à l'effort international visant à proposer un modèle cohérent sur tout le spectre électromagnétique, du visible aux micro-ondes, et couvrant en particulier l'infra-rouge lointain mesuré par l'instrument FORUM.
Dans un second temps le ou la candidate sera amenée à développer un algorithme qui permette d'améliorer la restitution des propriétés microphysique et macrophysique des nuages de glace en combinant les observations des instruments FORUM et IASI-NG (instrument qui mesurera également le spectre émis par le système Terre-Atmosphère dans une gamme spectrale moins étendue).

Compétences

Doctorat en Sciences de l'atmosphère
Expérience en développement algorithmique
Bonne maitrise de l'Anglais (oral et parlé)
Capacité à travailler de manière indépendante et en équipe
Expertise en langage de programmation (Python, fortran, C)

Contexte de travail

Le ou la candidate travaillera au Laboratoire d'Optique Atmosphérique (LOA) dans l'équipe « nuage », il/elle sera amenée à collaborer avec le Centre National de Recherche Météorologique (CNRM) à Toulouse avec lequel une proposition de recherche liée à l'instrument FORUM a été soumise et financée par le Centre National d'Etude Spatiale (CNES). Cette proposition concerne la préparation à l'utilisation des mesures fournies par l'instrument FORUM pour améliorer notre compréhension du climat, et en particulier des modèles de circulation générale (GCMs), et ceci afin de réduire les incertitudes liées aux simulations du changement climatique. Le ou la candidate sera amenée à participer a des conférences afin d'y exposer ses résultats ainsi qu'à certaines réunions du Mission Advisory Group (MAG) de l'instrument FORUM au siège de l'ESA à Noordwijk aux Pays-bas.

On en parle sur Twitter !