En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8504-RENLEG-002 - Chercheur.e (H/F) : Inégalités patrimoniales et dynamiques du marché du logement : Comprendre le régime d'inégalités spatiales liées au marché Immobilier

Chercheur.e (H/F) : Inégalités patrimoniales et dynamiques du marché du logement : Comprendre le régime d'inégalités spatiales liées au marché Immobilier

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 28 janvier 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8504-RENLEG-002
Lieu de travail : PARIS 13
Date de publication : jeudi 7 janvier 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 6 mois
Date d'embauche prévue : 1 mars 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2728€ et 3145€ bruts mensuels (indicatif)
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Le projet de recherche ANR WIsDHoM (Wealth Inequalities and the dynamics of housing markets) qui réunit des chercheurs en géographie, aménagement et sociologie, porte sur l'analyse des inégalités patrimoniales liées aux marchés du logement. Un des axes de cette recherche consiste à retracer les trajectoires des propriétaires immobiliers, à saisir les logiques qui déterminent leurs investissements (résidence principale, investissement pour la location, location Airbnb, etc.) et les conditions auxquelles ces investissements contribuent soit à l'enrichissement soit à la vulnérabilisation des ménages. Il s'agit également d'appréhender les choix de localisation des opérations immobilières de ces propriétaires, de transfert géographique de patrimoine, et les représentations des marchés locaux de l'habitat.
La mission est un poste à responsabilité, nécessitant de travailler dans une équipe d'une vingtaine de chercheur, et de coordonner un enquête auprès de ménages, ainsi que son analyse.

Activités

La personne recrutée devra :
-Animer, en coordination avec les porteurs du projet, l'enquête auprès des ménages sur le trois terrains principaux de l'étude (Ile-de-France, Avignon, Lyon), sur une période de 6 mois.
- Participer à l'enquête sur les aires urbaines de Paris, Lyon et Avignon. La personne recrutée devra participer aux entretiens auprès de ces acteurs, et participer à leur analyse avec les membres de l'équipe.
- Prendre des responsabilités scientifiques au sein du groupe de travail, et dans le suivi des stagiaires de master et vacataires recrutés pour réaliser l'enquête.

Compétences

Compétences
- Titulaire d'un doctorat, de préférence en géographie urbaine / économique, aménagement de l'espace et urbanisme, sociologie urbaine.
- Expérience de recherche dans les domaines des marchés du logement, de l'immobilier résidentiel, des politiques et des acteurs de l'habitat et du logement, de l'urbanisme.
- Expérience des entretiens et travail de terrain.
- Capacité à s'insérer dans une équipe, à prendre des responsabilités.
- Un profil bilingue est privilégié, avec une expertise en langue française (réalisation des entretiens et coordination du travail), et une expertise de haut niveau en langue anglaise (publications scientifiques).

Contexte de travail

La recherche, de nature post-doctorale, sera menée principalement sur le site de l'Université de Paris, 75013 au sein du laboratoire Géographie-cités (UMR 8504 CNRS, Université Paris 1, Université de Paris, EHESS). Les activités de l'unité de recherche se déroulent également sur le site du Campus Condorcet à Aubervilliers.
Le projet WIsDHoM (Wealth Inequalities and the Dynamics of Housing Markets) financé par l'ANR (http://www.parisgeo.cnrs.fr /spip.php?article8470&lang=fr) est un projet pluridisciplinaire (géographie, sociologie, aménagement et urbanisme, économie, sciences politiques et histoire) impliquant vingt chercheurs, notamment des chercheurs des UMR Géographie-Cités (UMR 8504), Espace (UMR 73000) et le Centre Max Weber (UMR 5283).
Il part du constat que les marchés du logement jouent un rôle majeur dans la production des inégalités patrimoniales. La persistance d'un écart important entre le niveau des prix des logements et celui des revenus, les évolutions des acteurs de la finance et de l'immobilier, ainsi que la place prise par la stimulation du marché dans les politiques de l'habitat, laissent penser que les marchés du logement sont entrés dans un nouveau régime. Celui-ci n'a pour l'instant pas donné lieu ni à une conceptualisation d'ensemble qui rendrait compte de ses variations spatiales. Le projet vise à étudier la genèse et le fonctionnement de ce nouveau régime ainsi que ses effets. Il articule la construction d'un cadre théorique mettant en perspective la situation française par rapport aux autres cas étudiés dans la littérature internationale à un travail empirique, d'enquête et d'exploitation de bases de données spatiales. Les terrains ainsi étudiés sont les aires urbaines de Paris,Lyon et Avignon.

Contraintes et risques

-- sans objet --

On en parle sur Twitter !