En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8504-MATGIM-001 - Ingénieur-e de recherche Projet Vente de logements sociaux en Île-de-France (H/F)

Ingénieur-e de recherche Projet Vente de logements sociaux en Île-de-France (H/F)


Date Limite Candidature : lundi 25 janvier 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8504-MATGIM-001
Lieu de travail : AUBERVILLIERS
Date de publication : lundi 14 décembre 2020
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 mars 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Environ 2500 € bruts mensuels
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

La personne recrutée aura pour mission de participer au projet de recherche Vente de logements sociaux en Île-de-France (VIF).
Ce projet a débuté en septembre 2020 et s'étend sur trois ans. Il est financé dans le cadre du programme de recherche sur la vente de logements sociaux : https://www.union-habitat.org/centre-de-ressources/economie-du-logement/dossier-de-la-recherche-la-vente-hlm-2020-2023
Il vise à étudier les effets de la vente Hlm, dispositif certes marginal (un peu plus de 8000 logements vendus en 2017), mais régulièrement promu par les acteurs publics depuis le milieu des années 1980, pour renouveler les parcours résidentiels de certains ménages et contribuer au financement de la production neuve de logements sociaux. La vente consiste à mobiliser un patrimoine géré jusqu'alors selon des principes relativement immuables pour lui donner un rôle nouveau, aussi bien sur les marchés immobiliers que dans les bilans comptables des organismes Hlm.
Pour explorer les effets de cette mutation, le projet propose de mener parallèlement deux enquêtes et de croiser leurs résultats. La première vise, en mobilisant des données qualitatives et quantitatives, à analyser de façon rétrospective les parcours de ménages occupant aujourd'hui des immeubles anciennement mis en vente. Le patrimoine immobilier en tant que tel et sa gestion feront aussi l'objet d'observations. La deuxième enquête vise, de façon plus exploratoire, à évaluer les conséquences de la prise en compte par les organismes Hlm de la possibilité de vendre, au moment où ils conçoivent de nouveaux immeubles sociaux. Ces deux enquêtes seront menées en Île-de-France, en partenariat avec des organismes Hlm.

Activités

La personne recrutée participera à l'ensemble des actions prévues dans le cadre du projet de recherche. Elle devra plus particulièrement :
1. Réaliser, en collaboration avec un organisme Hlm, une enquête qualitative auprès de ménages occupant un immeuble de logements sociaux mis en vente, à propos de leurs parcours résidentiels, de leurs conditions d'occupation des logements et de leurs projets résidentiels à court et moyen terme. 30 à 50 entretiens devront être réalisés. Cette enquête devra être coordonnée à la fois avec celles menées par l'équipe de recherche au sein d'autres immeubles et à la fois avec des enquêtes auprès des gestionnaires de l'immeuble enquêté. Une restitution de l'enquête auprès de l'organisme Hlm partenaire est attendue, ainsi que la production d'un rapport écrit.
2. Participer, selon des modalités à définir en fonction des goûts de la personne recrutée, aux autres volets du projet de recherche.
3. Participer à la valorisation des résultats du projet, notamment par le biais de publications scientifiques collectives.
4. Fournir un appui à la coordination du projet, tant sur les aspects techniques et administratifs (suivi des conventions, organisation des réunions, etc.), que sur les aspects scientifiques (suivi de l'avancement des enquêtes, croisement des différentes enquêtes, confortement théorique et méthodologique, etc.). Un appui est aussi attendu concernant le lien avec les autres équipes de recherche impliquées dans le cadre du programme de recherche sur la vente de logements sociaux.

Compétences

La personne recrutée doit :
- Avoir moins de 3 ans d'expérience professionnelle depuis la soutenance de sa thèse ;
- Avoir été formée ou avoir une expérience de recherche en aménagement, urbanisme, sociologie, géographie, science politique, architecture ou études urbaines ;
- Avoir un niveau de français lui permettant d'échanger de façon fluide avec des enquêtés ainsi que de rédiger des travaux scientifiques et de valorisation ;
- Être familière des méthodes d'enquête qualitatives auprès de ménages, notamment concernant leurs parcours résidentiels et parcours de vie. Une expérience en lien avec le logement social est souhaitée, mais pas nécessaire ;
- Avoir plaisir à travailler au sein d'une équipe de recherche, ainsi qu'auprès d'étudiant-e-s, d'artistes-chercheur-euse-s et de membres d'organismes d'étude et de recherche non universitaires. Une expérience de participation à la coordination d'un projet de recherche est souhaitée, mais pas nécessaire.

Contexte de travail

La personne recrutée travaillera au sein du laboratoire Géographie-Cités (UMR 8504) et sera intégrée en son sein au Centre de recherche sur les réseaux, l'industrie et l'aménagement (CRIA), dont les recherches portent principalement sur les enjeux de production et de gestion des villes. Plus d'informations sont disponibles à cette adresse : https://www.parisgeo.cnrs.fr/spip.php?article1&lang=fr
Le lieu de travail se trouve :
Bâtiment de recherche Sud
Campus Condorcet
5, cours des Humanités
93300 Aubervilliers
La personne recrutée aura à sa disposition un poste de travail équipé d'un ordinateur. Elle sera invitée à participer à la vie du de l'équipe et du laboratoire d'accueil.
Dans le cadre du projet de recherche, la personne recrutée travaillera en partenariat étroit avec toute l'équipe de recherche, et sera encadrée par Matthieu Gimat (Université de Paris, Géographie-Cités) et Sylvie Fol (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Géographie-Cités).
Les candidats et candidates sont invités à déposer leur candidature via le Portail Emploi du CNRS. Sont en particuliers attendus un CV court listant les expériences et publications jugées pertinentes par le candidat ou la candidate ainsi qu'une lettre de motivation n'excédant pas 1 à 2 pages. L'offre sera ouverte jusqu'au 24 janvier 2021 ; les entretiens — sur place en région parisienne ou à distance en fonction de la situation sanitaire — auront lieu début février. Les candidats et candidates peuvent contacter Matthieu Gimat (matthieu.gimat@u-paris.fr) pour toute information complémentaire.

Contraintes et risques

La personne recrutée ne sera exposée à aucun risque professionnel spécifique du fait de ses missions. Elle devra cependant prévoir des déplacements fréquents en Île-de-France pour la réalisation de l'enquête de terrain. Les missions de la personne recrutée pourraient par ailleurs évoluer en lien avec la situation sanitaire en Île-de-France.

On en parle sur Twitter !