En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8261-GREBOE-003 - Position postdoctoral de 3 ans (H/F): Nouveaux mécanismes de résistance aux antibiotiques

Position postdoctoral de 3 ans (H/F): Nouveaux mécanismes de résistance aux antibiotiques

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8261-GREBOE-003
Lieu de travail : PARIS 05
Date de publication : vendredi 1 février 2019
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 36 mois
Date d'embauche prévue : 15 mars 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Salaire brut entre 3000 et 3600 selon experience
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Un poste postdoctoral de trois ans (1 an renouvelable) débutant début 2019 est ouvert dans le groupe de recherche de Grégory Boël à l'Institut de biologie physico-chimique (IBPC), dans l'unité "Expression Génétique Microbienne" (CNRS UMR 8261) et dans le groupe de Yaser Hashem à l'Université de Bordeaux.

Activités

Nous avons récemment montré que les protéines appartenant à la famille ABC-F étaient un facteur de traduction qui modulait l'activité des ribosomes (Boël, G., et al., / Chen, B., et al., Nat Struct Mol Biol, 2014. 21 (2)). Certaines protéines ABC-F sont impliquées dans l'adaptation bactérienne à leur environnement, mais d'autre protéines ABC-F spécifiques sont également impliquées dans la résistance aux antibiotiques. Des publications récentes ont confirmé que la résistance aux antibiotiques est médiée par l'interaction directe du facteur ABC-F et du ribosome (Crowe-McAuliffe C, et al., Murina V, et al.), mais le mécanisme d'action n'est toujours pas compris. Nous proposons d'étudier cette question en utilisant une approche génétique, biochimique et structurelle. Nos groupes ont mis au point un dispositif expérimental permettant d'étudier facilement un ABC-F in vivo et in vitro.

Boël G., et al. Nat. Struct. Mol. Bio. 21:143-151 (2014)
Chen B., . Nat. Struct. Mol. Bio.,21:152-159 (2014)
Crowe-McAuliffe C, et al. Proc Natl Acad Sci U S A. 115(36):8978-8983 (2018)
Murina V, et al. Nucleic Acids Res. 46(7):3753-3763. (2018)

Compétences

Nous recherchons un candidat hautement motivé avec un doctorat dans tous les domaines de la biologie moléculaire bactérienne et de la biochimie. Le candidat idéal devrait être familiarisé avec la synthèse des protéines, la biochimie de l'ARN et la biologie structurale. Une expérience antérieure de la cryo-microscopie électronique est un plus. Le candidat retenu doit être un scientifique motivé, doté d'un grand potentiel et doté d'un bon esprit d'équipe.
Les candidats doivent soumettre leur CV avec la liste complète des publications et trois références pouvant être contactées sur le site emploi du CNRS.
Pour avoir des informations complémentaires le ou la candidat(e) peut contacter Grégory Boël à boel@ibpc.fr et à Yaser Hashem yaser.hashem@u-bordeaux.fr.

Contexte de travail

La plupart des travaux expérimentaux seront effectués par le candidat à l'IBPC dans le groupe de G. Boël et la reconstruction par cryoEM des échantillons produits sera déterminée dans le groupe de Yaser Hashem à l'université de Bordeaux.

L'IBPC est un institut multidisciplinaire du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) situé dans le centre de Paris sur le campus de l'Institut Curie.

On en parle sur Twitter !