En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8248-PASMAM1-004 - Chercheur post-doctorant "Comprendre les mécanismes neuronaux qui sous-tendent la plasticité de dominance oculaire à court terme chez l'adulte" H/F

Chercheur post-doctorant "Comprendre les mécanismes neuronaux qui sous-tendent la plasticité de dominance oculaire à court terme chez l'adulte" H/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mardi 11 octobre 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR8248-PASMAM1-004
Lieu de travail : PARIS 05
Date de publication : mardi 20 septembre 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 novembre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2600€ et 3600€ bruts mensuel selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Des données récentes montrent que, chez l'homme adulte, une privation monoculaire de courte durée bascule la dominance oculaire en faveur de l'œil privé. Cela indique que le cortex visuel adulte maintient un degré de plasticité homéostatique plus élevé qu'on ne le pensait auparavant. Les mécanismes neuronaux qui sous-tendent cette forme de plasticité homéostatique de la dominance oculaire à l'âge adulte ne sont toujours pas clairs. L'objectif du projet proposé est d'étudier l'impact de la privation monoculaire à court terme sur l'activité corticale visuelle au niveau des colonnes de dominance oculaire dans le cortex visuel primaire de furets adultes en utilisant des techniques de neuroimagerie fonctionnelle.

Activités

Collecte de données de neuroimagerie fonctionnelle avant et après une privation monoculaire de courte durée (2h). Analyse des ensembles de données de neuro-imagerie fonctionnelle.

Compétences

Doctorat en neuroscience ou équivalent. Expérience en neuroimagerie fonctionnelle. Expérience dans l'analyse d'ensembles de données de neuro-imagerie.

Contexte de travail

Le chercheur post-doctorant travaillera sous la supervision du Dr. Claudia Lunghi au sein du Laboratoire des Systèmes Perceptifs (LSP, UMR 8248, Département d'Etudes Cognitives, Ecole normale supérieure, Paris), dans le cadre du projet HOPLA, financé par l'ERC.

Contraintes et risques

Aucun risque n'est associé à la recherche actuelle.

Informations complémentaires

Merci de joindre une lettre de motivation (max. 2 pages), un CV comprenant vos publications, et un projet de recherche (max. 2 pages) à votre candidature. Vous pouvez écrire en français ou en anglais.

On en parle sur Twitter !