En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8247-DIMMER0-002 - Post-Doctorat à Chimie ParisTech sur les mécanismes de relargage du nickel dans les aciers inoxydables austénitiques (H/F)

Post-Doctorat à Chimie ParisTech sur les mécanismes de relargage du nickel dans les aciers inoxydables austénitiques (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : lundi 17 mai 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8247-DIMMER0-002
Lieu de travail : PARIS 05
Date de publication : lundi 26 avril 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 14 juin 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2728 à 3841 brut pas mois, selon qualification et experience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le Groupe de Recherche de Physico-Chimie des Surfaces (PCS) de l'Institut de Recherche de Chimie Paris (IRCP, CNRS/ Chimie ParisTech) recherche des candidat(e)s fortement motivés pour un post-doctorat.
Le projet porte sur la compréhension des mécanismes de relargage du nickel dans les processus de corrosion des aciers inoxydables austénitiques, y compris dans des conditions de couplage galvanique. Pour réaliser cette étude, le candidat(e) s'appuiera sur une approche expérimentale originale développée au sein de l'équipe PCS combinant mesures électrochimiques, mesures de dissolution (par ICP-OES) et caractérisation fine des surfaces par spectrométrie ionique à temps de vol (ToF-SIMS) et spectroscopie de photoélectrons induits par rayons X (XPS). Cette approche devra permettre d'établir les facteurs clés du relargage de nickel et de les corréler aux propriétés physico-chimiques des couches d'oxydes couvrant l'acier inoxydable étudié (couches passives). A partir des résultats qui seront obtenus, des solutions d'amélioration de la protection contre la corrosion et le relargage de nickel seront recherchées.

Activités

La tâche du (de la) candidat(e) sélectionné(e) inclura la préparation des surfaces, la réalisation des mesures ICP-OES et électrochimiques ainsi que l'interprétation des résultats XPS et ToF-SIMS. Ses autres taches porteront sur la présentation des résultats aux responsables du projet, la rédaction de rapports d'avancement, la publication des résultats dans des journaux scientifiques.

Compétences

-expérience en analyse des surfaces, corrosion et électrochimie
-anglais courant à l'oral et à l'écrit

Contexte de travail

Le groupe de Physico-Chimie des Surfaces (PCS) de l'Institut de Recherche de Chimie Paris (IRCP, CNRS/Chimie ParisTech) développe l'étude des processus de corrosion basée sur la caractérisation chimique et structurale des surfaces et interfaces à l'échelle nanométrique et atomique, et sur la compréhension du lien entre mécanismes à l'échelle nanométrique et manifestations macroscopiques des phénomènes de corrosion.

Informations complémentaires

Les candidat(e)s doivent envoyer leur Curriculum Vitae, lettre de motivation et deux lettres de référence. Seuls les dossiers complets seront examinés. Les candidat(e)s seront présélectionné(e)s selon leur excellence académique pour un entretien à Paris ou par visioconférence

On en parle sur Twitter !