En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8190-LUDORU-001 - Ingénieur de recherche calcul scientifique (H/F)

Ingénieur de recherche calcul scientifique (H/F)


Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8190-LUDORU-001
Lieu de travail : PARIS 05
Date de publication : lundi 21 octobre 2019
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 janvier 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Niveau de rémunération Ingénieur d'Études
Niveau d'études souhaité : Ingénieur
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

La personne recrutée aura pour mission principale de porter à l'IDRIS le couplage entre le modèle régional couplé WRF (Weather Research Forecast) / NEMO (Nucleus for European Modelling of the Ocean), déjà développé au LEGOS en 2018 pour la région d'intérêt et mis à disposition du projet SWAG, et d'implémenter le package chimie de WRF-Chem.

Activités

La région de l'Atlantique tropical Est et de l'Afrique de l'Ouest joue un rôle clé dans le climat global. Elle est pourtant l'une des régions du monde où les prévisions météorologiques et climatiques sont les plus entachées d'erreurs. Cette région est en effet le siège de couplages complexes entre la surface océanique, la surface continentale et la circulation atmosphérique. Le projet SWAG, dans lequel s'inscrit ce poste, vise à mieux comprendre l'impact de ces différents couplages sur la circulation atmosphérique régionale et sur la cyclogenèse tropicale (http://swag.latmos.ipsl.fr/).

La personne recrutée aura pour mission principale de porter à l'IDRIS le couplage entre le modèle régional couplé WRF (Weather Research Forecast) / NEMO (Nucleus for European Modelling of the Ocean), déjà développé au LEGOS en 2018 pour la région d'intérêt et mis à disposition du projet SWAG, et d'implémenter le package chimie de WRF-Chem.

Le modèle développé au LEGOS est composé de WRF3.7 et de NEMO4.0, couplés par OASIS3_MCT, et s'étend sur la zone 60W-20E / 35N-30S. La résolution horizontale est d'environ 25 km pour l'océan et l'atmosphère, 35 niveaux verticaux pour l'atmosphère et 70 pour l'océan. Notons que les paramétrisations choisies pour le moment optimisent les biais dans les simulations couplées air-mer, mais l'implémentation de WRF-Chem nécessitera de les revoir afin d'accorder les paramétrisations physiques et chimiques. Le modèle ainsi développé permettra d'étudier comment les aérosols (d'origine naturelle, comme les sels de mer, les poussières désertiques, ou anthropiques) modifient la circulation atmosphérique et l'océan superficiel, en modifiant l'équilibre radiatif.

Les tâches qui seront confiées à la personne recrutée seront :

• Installer et gérer les logiciels nécessaires pour l'installation de WRF-Chem et le couplage WRF-Chem/NEMO sur la machine Jean-Zay de l'IDRIS
• Porter le modèle couplé WRF/NEMO à l'IDRIS, installer WRF-Chem sur la machine Jean-Zay de l'IDRIS et tester le couplage WRF-Chem/NEMO.
• Effectuer les étapes nécessaires de validation du couplage, notamment concernant le choix des paramétrisations physique et radiative, harmoniser les paramétrisations physiques dans WRF/NEMO et chimiques dans Chem et les valider grâce aux observations
• En fonction des simulations « test » obtenues : installer un « zoom » (i.e. domaines de plus haute résolution implantés au sein des modèles WRF et NEMO) dans la région côtière au nord du golfe de Guinée
• [Tâche indépendante, spécifique à l'étude de la cyclogenèse tropicale et relevant du seul modèle d'atmosphère WRF] Préparer des fichiers d'initialisation pour le modèle d'atmosphère WRF, à partir des outputs de simulations numériques réalisées avec WRF par la NOAA (cas de cyclones tropicaux matures).

Compétences

• Maîtrise du langage de programmation Fortran
• Connaissances en développement numérique
• Maîtrise d'un langage de traitement de donnée (de préférence Python)
• Expérience en calcul parallèle

Contexte de travail

Le poste est ouvert au Laboratoire Atmosphère, Milieux, Observations Spatiales (LATMOS, http://www.latmos.ipsl.fr/index.php/fr/).
L'ingénieur recruté travaillera au LATMOS, au sein de l'équipe TROPO, sur le Campus Pierre et Marie Curie, dans le 5ème arrondissement à Paris.

Contraintes et risques

N/A

On en parle sur Twitter !