En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8190-HELBRO-004 - Ingénieur.e de Recherche en analyse de données de télédétection micro-onde pour l'observation de la Terre à l'Université Paris-Saclay (H/F)

Ingénieur.e de Recherche en analyse de données de télédétection micro-onde pour l'observation de la Terre à l'Université Paris-Saclay (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 17 février 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8190-HELBRO-004
Lieu de travail : GUYANCOURT
Date de publication : jeudi 6 janvier 2022
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 avril 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2510€ brut mensuel (débutant niveau IR)
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le Laboratoire LATMOS (Laboratoire Atmosphères, Observations Spatiales) propose un contrat d'ingénieur de recherche de 12 mois en analyses de données issues de satellites d'observation de la Terre. Ce contrat est financé par le CNES et il est proposé dans le cadre d'un programme de mission d'observation de l'atmosphère de la NASA « Atmosphere Observing System » (AOS : https://aos.gsfc.nasa.gov/ ) auquel des équipes scientifiques françaises contribuent depuis 2019 à travers des instruments originaux. Ce travail se déroulera au sein de l'équipe SPACE du laboratoire LATMOS/IPSL qui porte ce projet.
L'objectif de ce contrat est de développer une méthode d'analyse de données satellites pour l'étude de la convection tropicale. Il s'agit plus spécifiquement de développer un algorithme de restitution de paramètres nuageux (comme la distribution verticale des particules nuageuses glacées ou encore la vitesse des ascendances au cœur du nuage) à partir de simulations d'un système d'observation qui est à l'étude.

Activités

• Développer, tester et implémenter un algorithme d'inversion des mesures (machine learning / deep learning) en variations temporelles issues du système de tandem.
• Manipulation des simulations numériques fournies par un modèle de simulation de l'atmosphère (modèle français Meso-NH) couplé à un code de transfert radiatif (modèle européen RTTOV).
• Qualifier l'algorithme d'inversion en termes d'erreur et d'incertitude
• Réaliser les tests nécessaires pour obtenir des résultats exploitables
• Mener les tests de sensibilités liés à la configuration des observations
• Rédiger la documentation scientifique
• Contribuer à la valorisation à travers des communications orales et écrites
• Travailler en coopération avec les intervenants du projet C2OMODO / AOS

Compétences

La personne idéale aura des compétences en physique de l'atmosphère et en télédétection, ainsi que des compétences en méthodes statistiques (machine learning / deep learning) pour l'analyse de données. Un bon niveau en informatique est également fondamental.
• Expérience dans le domaine de la géophysique
• Expérience de l'environnement Linux et des serveurs CPU / GPU
• Connaissances en physique de l'atmosphère, télédétection
• Connaissances en statistiques
• Connaissance appréciée des formats utilisés en géophysique (HDF, NetCDF)
• Maîtrise de Python ou d'un langage similaire (Matlab, R)
• Maîtrise de l'anglais scientifique
• Capacité de travailler en équipe, interagir avec des personnels situés sur différents sites.

Contexte de travail

Dans la continuité des études scientifiques menées sur le cycle de l'eau et les nuages tropicaux à travers le satellite franco-indien Megha-Tropiques (CNES-ISRO), un couple d'instruments micro-ondes développé par le CNES est proposé en coopération scientifique internationale au programme AOS/NASA. Le projet C2OMODO (Convective Core Observation through MicrOwave Derivatives in the trOpics) repose sur un concept innovant d'observation de l'atmosphère tropicale avec un « petit train » de satellites, et propose ainsi de réaliser des mesures espacées de 30sec à 2min, afin d'accéder aux mouvements verticaux associés au développement temporel des nuages d'orages tropicaux. Ces variations temporelles rapides constituent un moyen nouveau d'observer le développement des nuages.
Le couple d'instruments est constitué de deux sondeurs micro-ondes de type SAPHIR (instrument en opération à bord du satellite Franco-Indien Megha-Tropiques, coopération CNES/ISRO) sous une version modifiée : canaux d'observations aux fréquences 89, 183 et 325GHz pour des résolutions au sol respectives de 10, 5 et 3km. De plus il est envisagé que les fréquences 183 et 325GHz soient échantillonnées de manière multi-spectrale.
Les spécificités de ce concept de 2 instruments volant en tandem sont à l'étude dans le cadre d'actions de Recherche & Technologie entre des ingénieurs du CNES, des partenaires privés (Fluctus SAS), des industriels (Airbus Defense and Space) et de l'équipe de scientifiques français issus de plusieurs laboratoires (LATMOS, LEGOS, CNRM, LAERO notamment).
Des développements algorithmiques ont été récemment menés au LATMOS (méthodes gradient boosting, réseau de neurones, U-Net) et ont déjà permis de démontrer l'apport des variations temporelles de ce « petit-train » dans l'estimation des caractéristiques structurelles des nuages.

Environnement technique : Python, R, Linux, NetCDF, HDF, serveur de calcul CPU et GPU

Informations complémentaires

Le CV, une lettre de motivation et au moins une lettre de recommandation sont demandés pour que votre candidature soit examinée.

On en parle sur Twitter !