En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8109-SYLDES-020 - Post-doc sur l'étude de l'hélicité magnétique dans le contexte de la physique solaire (H/F)

Post-doc sur l'étude de l'hélicité magnétique dans le contexte de la physique solaire (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8109-SYLDES-020
Lieu de travail : MEUDON,MEUDON
Date de publication : vendredi 2 octobre 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 6 mois
Date d'embauche prévue : 1 décembre 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : selon expérience entre 2728€ et 4323€ bruts mensuels
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Le sujet de recherche proposé porte sur l'étude de l'hélicité magnétique dans le contexte de la physique solaire. Les objectifs sont de mieux comprendre les propriétés de cette quantité clef de physique des plasmas. L'hélicité magnétique reste une quantité physique peu comprise et difficilement mesurable alors même qu'elle possède des propriétés de conservation quasi-unique en magnétohydrodynamique. En s'appuyant sur de nouvelles méthodes de mesure de l'hélicité, notre équipe de recherche à mis en avant un critère robuste, basé sur l'hélicité, pouvant déterminer l'éruptivité des régions actives solaires, ouvrant la voie à une prédiction déterministe fine des éruptions solaires. Le travail de recherche proposé vise ainsi a améliorer notre compréhension de l'hélicité magnétique et de ses dérivées.

Activités

Le travail demandé concerne des recherches fondamentales. La méthodologie d'étude peut reposer aussi bien sur des travaux Théoriques/analytiques, numériques, observationnels ou leur combinaisons synergiques.

Des exemples de travaux pouvant être menées sont (liste non exhaustive):
- travaux analytiques et théoriques sur les propriétés de l'hélicités magnétiques et des ses quantitiés dérivées
- travaux théoriques et dévellopement/amélioration de routines de mesure et calcul de l'hélicité magnétiques et ses dérivées
- simulations numériques de phénomènes solaires dans le but de comprendre l'évolution de l'hélicité magnétique et ses dérivées
- analyse de données de sortie de simulations numériques de phénomènes solaires afin de comprendre le comportement de l'hélicité magnétique et ses dérivées
- analyse de données d'observations de l'atmosphère solaire afin de comprendre la dynamique de l'hélicité magnétique et de ses dérivées
- travaux de comparaison de l'utilisation de l'hélicité magnétique (et ses quantités dérivées) dans le cadre solaire et dans d'autres milieux (e.g. plasmas de laboratoire, ...)

Les avancées obtenues ont pour vocation à être publiées dans des revues scientifiques et les résultats obtenues à être diffuser à la communauté. Ces activités de diffusion font entièrement partie des activités du poste, de même que la participation à l'animation de la vie scientifique de l'équipe d'accueil.

Compétences

- Doctorat en physique ou astrophysique, lié aux thématiques de la physique solaire
- Connaissances approfondies en magnétohydrodynamique
- Langage Python
- Anglais technique
- Capacité à diffuser des résultats de recherches scientifiques

Contexte de travail

Le LESIA, département de l'Observatoire de Paris-PSL et laboratoire du CNRS, est l'un des plus gros laboratoires français de recherche en astrophysique. Le laboratoire compte plus de 200 agents dont environ 130 permanents. Le LESIA a pour vocation première :
- la conception et la réalisation d'instrumentation scientifique spatiale et sol ;
- l'exploitation et l'interprétation scientifique des observations des instruments réalisés ;
- le développement de techniques avancées mises en œuvre dans des instruments au sol ainsi que des instruments spatiaux.
Le LESIA est implanté sur le site de Meudon de l'Observatoire de Paris.
La personne recrutée sera intégrée au sein du pôle de physique solairedu LESIA

Contraintes et risques

Néant

On en parle sur Twitter !