En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8102-CATBOI-003 - Postdoctorat (H/F) - Données et métadonnées Cherenkov dans le contexte H.E.S.S. et CTA

Postdoctorat (H/F) - Données et métadonnées Cherenkov dans le contexte H.E.S.S. et CTA

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : lundi 8 mars 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8102-CATBOI-003
Lieu de travail : MEUDON
Date de publication : lundi 25 janvier 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 18 mois
Date d'embauche prévue : 1 avril 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : à partir de 2 700 € bruts par mois (expérience : moins de 2 ans après la thèse)
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Le LUTH (Observatoire de Paris) participe au projet européen ESCAPE (European Science Cluster of Astronomy & Particle physics ESFRI research infrastructures) en s'intéressant plus particulièrement aux métadonnées de provenance et à l'accès aux données Cherenkov, afin de rendre les données de CTA (Cherenkov Telescope Array) "Faciles à trouver, Accessibles, Interopérables et Réutilisables (FAIR)".

Les missions portent sur :
- intégration des outils de construction de la provenance des données produites par les pipelines de CTA,
- développement d'outils de requêtes de ces données et test de la plateforme d'analyse scientifique dans le cadre d'ESCAPE,
- définition et mise en œuvre des standards, en relation avec l'Alliance Internationale des Observatoires Virtuels (IVOA),
- préparation et analyse de données H.E.S.S. (et CTA), par exemple en s'impliquant dans le développement de Gammapy

Les travaux seront menés en étroite collaboration avec le consortium CTA et les partenaires dans ESCAPE. Une participation active dans la collaboration H.E.S.S. est possible.

Activités

Le sujet précis dépendra des intérêts et de l'expérience de la personne recrutée.

Le (La) candidat(e) retenu(e) pourra
1) participer au développement des bibliothèques logiciels Gammapy et pipeline CTA, dont l'inclusion de la provenance

2) interagir avec les autres ESFRI impliqués dans ESCAPE pour développer des solutions communes d'accès aux données (portail, format, analyse, etc)

3) participer à l'analyse des données de l'expérience H.E.S.S. et la science associée

Compétences

Les candidats devront avoir une bonne expérience en développement logiciel et de la programmation orientée objet, des langages (Python, C++).
Des compétences en astrophysique des hautes énergies sont un plus.

Une expérience et un intérêt pour un ou plusieurs des domaines suivants seraient pertinents :
* Expérience de l'intégration continue (par exemple Gitlab) et des solutions de déploiement continu (par exemple Docker)
* Connaissance des technologies des plateformes d'analyse scientifique (par exemple Jupyter Hub)
* Expérience avec les frameworks d'applications Web (par exemple Django, Flask)

Un excellent niveau en anglais est demandé, ainsi que la capacité à travailler avec de grandes équipes dans un environnement international.

Expérience : Moins de 2 ans après la thèse.

Contexte de travail

Le Laboratoire Univers et Théories (LUTH) est une unité mixte de recherche (UMR 8102) du CNRS, de l'Observatoire de Paris et de l'Université de Paris et a ses locaux dans le superbe parc du Château de Meudon. Le laboratoire regroupe une cinquantaine de personnes.

L'activité scientifique du laboratoire se concentre essentiellement sur l'étude théorique des systèmes astrophysiques et sur leur modélisation, dont celle des plasmas à très haute énergie (GeV – TeV). Une part des activités concerne également le traitement des données des observations à hautes énergies.

Le LUTH offrira tous les moyens nécessaires (bureau, poste de travail, environnement scientifique, budget de voyage) à la réalisation de ce travail au sein de l'équipe Phénomènes des Hautes Energies.

Contraintes et risques

Déplacements : des déplacements de courte durée sont à prévoir en France et à l'étranger.

Informations complémentaires

Niveau d'études souhaité : Doctorat

On en parle sur Twitter !