En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8102-CATBOI-001 - Chercheur CDD : Modélisation de la variabilité des AGN aux hautes énergies (H/F)

Chercheur CDD : Modélisation de la variabilité des AGN aux hautes énergies (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8102-CATBOI-001
Lieu de travail : MEUDON
Date de publication : mercredi 15 janvier 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 mai 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2 900 et 3 200 euros net selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Nous proposons un contrat postdoctoral de 2 ans, au sein de l'équipe PHE du LUTH à l'Observatoire de Paris, sur la modélisation de la distribution spectrale d'énergie (de la radio au TeV) des sursauts (flares) observés aux très hautes énergies dans les noyaux actifs de galaxies (AGN).
La mission de la personne recrutée sera de faire évoluer et valoriser (par leur utilisation poussée) les codes radiatifs développés dans l'équipe pour pouvoir interpréter l'émission aux très hautes énergies des flares d'AGN.
L'objectif étant de trouver des descriptions adéquates pour les flares détectés aux très hautes énergies et d'évaluer leur valeur prédictive pour CTA.

Activités

- optimisation et développement de codes numériques pour la modélisation des AGN et jets relativistes
- analyse de données multi-longueur d'onde (H.E.S.S, Fermi-LAT, X)
- établir des contraintes observationnelles sur différents scénarii d'accélération de particules et mécanismes d'émission

Compétences

La personne recrutée doit être titulaire d'un doctorat en astrophysique ou physique des particules.
- solide expérience en astrophysique des hautes énergies et plus particulièrement de la physique des AGN
- compétences en calcul numérique
- expérience en analyse de données de hautes énergies sera un plus

Contexte de travail

Le Laboratoire Univers et Théories (LUTH) est une unité mixte de recherche (UMR 8102) du CNRS, de l'Observatoire de Paris et de l'Université de Paris et a ses locaux dans le superbe parc du Château de Meudon.
Le laboratoire regroupe une cinquantaine de personnes. L'activité scientifique du laboratoire se concentre essentiellement sur l'étude théorique des systèmes astrophysiques et sur leur modélisation. Une part des activités concerne également le traitement des données des observations à hautes énergies.
Le LUTH est actuellement organisé autour de trois thématiques. Le groupe Cosmologie étudie la formation des grandes structures de l'Univers et en particulier l'influence de la matière noire sur ce processus. La recherche de l'équipe ROC concerne la modélisation d'objets compacts et les solutions de la relativité générale, y compris les ondes gravitationnelles. L'équipe Phénomènes aux hautes énergies (PHE) est impliquée dans la modélisation théorique de l'évolution hydrodynamique, de l'accélération des particules et des mécanismes de rayonnement dans les noyaux galactiques actifs les pulsars, et participe aux expériences internationales H.E.S.S. et CTA.
Le LUTH offrira tous les moyens nécessaires (bureau, poste de travail, environnement scientifique, budget de voyage) à la réalisation de ce travail au sein de l'équipe PHE.

Contraintes et risques

Déplacements : des déplacements de courte durée sont à prévoir en France et à l'étranger.

Informations complémentaires

Le dossier de candidature doit comprendre:
1. un CV incluant la liste des publications
2. un résumé des recherches antérieures et une déclaration décrivant comment le candidat prévoit de s'impliquer dans l'équipe (4 pages maximum)
3. deux lettres de recommandation par des experts choisis par le candidat

La date de début du contrat est flexible, mais celui-ci devrait typiquement commencer au printemps 2020.

On en parle sur Twitter !