En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8006-NICRAN-003 - Ingénieur de recherche en mécatronique (H/F)

Ingénieur de recherche en mécatronique (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8006-NICRAN-003
Lieu de travail : PARIS 13
Date de publication : mardi 4 septembre 2018
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 32 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2018
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2470 et 3100€ bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Dans le cadre du projet Européen ERC FastMat sur l'étude des propriétés en fatigue des matériaux métalliques au-delà du milliard de cycle, l'ingénieur de recherche recruté aura pour mission le développement du contrôle de machines d'essai mécanique piézo-électriques destinées à solliciter cycliquement les matériaux à grandes fréquences (~20kHz).

Activités

- intégrer et synchroniser les machines développées avec un grand instrument de recherche scientifique (Synchrotron SOLEIL, https://www.synchrotron-soleil.fr/) en pointe de la technologie, sur lequel une partie des expériences du projet FASTMAT sont réalisées.
- mettre en place des solutions hautement optimisées et fiables sera un point clé du travail.
- entretenir une collaboration efficace avec les différentes équipes du synchrotron SOLEIL (scientifiques de ligne, groupe électronique, groupe informatique)

Compétences

- Diplômé(e) d'un Bac+5 Ingénieur Electronique, Electrotechnique, Automatique (Master ou Ecole d'Ingénieur)
- intérêt particulier pour l'expérimentation dans le domaine de l'électronique appliquée et du contrôle des système mécatronique.
- compétences en programmation dans les langages Matlab ou Python, Labview, C++ pour le contrôle des systèmes piezo-électriques
- connaissances globales du comportement (mécanique, thermique, thermomécanique, rupture, fatigue) des matériaux métalliques seront appréciée.

Contexte de travail

Le laboratoire Procédés et Ingénierie en Mécanique et Matériaux (PIMM, http://pimm.ensam.eu/ ) est une Unité Mixte de Recherche du CNRS basée sur le site de l'Ecole Nationale Supérieure d'Arts et Métiers. Il rassemble une vaste gamme de spécialistes (environ 120 personnes) allant de la mécanique des matériaux et des structures à la métallurgie et la chimie des polymères, des procédés de mise en forme et d'assemblage aux méthodes avancées de la simulation numérique.
Depuis une dizaine d'années, le laboratoire mène une activité de recherche dans le domaine de la fatigue à très grand nombre de cycles. Dans ce cadre une machine de fatigue ultrasonique permettant d'atteindre des fréquences de sollicitation de 20kHz a été développée et couplée à des systèmes de mesure thermographique et de diffraction des rayons X en temps réel. En parallèle des modèles numérique aux échelle micro et nanométriques développés. Ces activités de recherche sont financées par le projet européen ERC-FastMat (Fast determination of fatigue properties of materials beyond one billion cycles, http://pimm.ensam.eu/fr/ERCFastMat) que nous avons obtenu récemment auprès du European Research Council (ERC). Ceci nous permet de constituer une équipe de recherche autour de ce projet composée actuellement de 4 chercheurs, un post doctorat, deux doctorants et Ingénieur de recherche spécialisé dans le domaine de la diffraction des rayons X. Pour compléter l'équipe de recherche le laboratoire cherche donc un ingénieur de recherche qui apportera ces compétences dans le domaine de la mécatronique.

On en parle sur Twitter !