En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8003-DANZYT0-001 - Chercheur Post-doctorant (H/F) sur les mécanismes de dégénérescence des motoneurones dans la SLA

Chercheur Post-doctorant (H/F) sur les mécanismes de dégénérescence des motoneurones dans la SLA

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8003-DANZYT0-001
Lieu de travail : PARIS 06
Date de publication : jeudi 2 mai 2019
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 18 mois
Date d'embauche prévue : 1 juillet 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : environ 2700 € à 3100 € bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le post-doctorant prendra part à un programme de recherche visant à étudier le rôle de la connectivité synaptique dans la dégénérescence des motoneurones spinaux lors de la Sclérose Latérale Amyotrophique (SLA). Pour celà, il travaillera sur des modèles murins de SLA en combinant manipulations chémogénétiques des propriétés synaptiques par de nouvelles classes de virus, et méthodes électrophysiologiques in vivo à la pointe du progrès pour réaliser des enregistrements intracellulaires de motoneurones spinaux.

Activités

Expériences électrophysiologiques in vivo sur la souris anesthésiée
Chirurgie du petit animal (souris)
Injections par voie intraspinale, systémique ou intramusculaire de virus (classe de confinement 1)
Analyse et interprétation de données
Veille bibliographique
Rédaction d'articles
Communications à conférences et congrès

Compétences

-Fort bagage en électrophysiologie
-Bonnes connaissances en biologie moléculaire et cellulaire appréciées,
-Formation niveau concepteur pour expérimentation animale nécessaire (le candidat devra suivre la formation dans les mois qui suivent son recrutement s'il ne l'a pas déjà suivie)

-Esprit d'équipe
-autonomie
-bonne habilité manuelle
-facilité de communication orale et écrite
-maîtrise de la langue anglaise

Contexte de travail

L'étude sera réalisée dans le cadre d'un projet financé par la Fondation Radala pour la Recherche sur la SLA. Le groupe impliqué dans le projet comprend deux chercheurs et une ingénieure d'études qui assureront la formation du post-doctorant aux techniques utilisées. Ce groupe est membre de l'équipe “Motoneurones et Jonctions Neuromusculaires” de l'unité SPPIN à l'Université Paris Descartes. Ce projet se fera en collaboration avec un biologiste moléculaire de l'Université d'Ulm en Allemagne.

Contraintes et risques

Les expériences d'électrophysiologie peuvent durer 7-8 h d'affilées et nécessitent une grande habilité manuelle et une forte concentration.

On en parle sur Twitter !