En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8000-DAVLAU-001 - Trajectoires quantiques en dynamique non-adiabatique, CDD scientifique H/F

Trajectoires quantiques en dynamique non-adiabatique, CDD scientifique H/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : lundi 30 novembre 2020

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8000-DAVLAU-001
Lieu de travail : ORSAY
Date de publication : lundi 9 novembre 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 14 mois
Date d'embauche prévue : 1 février 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 3200
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Un poste de post-doc financé par l'ANR d'une durée de 14 mois est ouvert à l'Institut de Chimie Physique (ICP) de l'Université Paris-Saclay en collaboration avec le Laboratoire Univers et Particules de Montpellier (LUPM) de l'Université de Montpellier. Le candidat retenu développera des méthodes de trajectoires quantiques hybrides impliquant des couplages non-adiabatiques.
Le poste débutera début 2021. La sélection du candidat ou de la candidate est ouverte et les candidatures seront examinées jusqu'à ce que le poste soit pourvu.

Activités

Le projet vise à résoudre le problème des effets nucléaires quantiques dans les processus réactifs à basse température en phase condensée. En particulier, nous prévoyons d'étendre une approche récente de formulation des trajectoires quantiques permettant de traiter les processus quantique complexes. Les développements théoriques et informatiques envisagés se concentreront sur l'incorporation des effets dus aux états excités électroniques en combinant :
- l'idée de trajectoire quantique
- le formalisme de la factorisation exacte de la fonction d'onde électron-nucléaire.

Compétences

Nous recherchons des candidats ou candidates titulaires d'un doctorat en physique ou en chimie, ayant préférentiellement une formation en physique moléculaire et/ou en physique chimique et/ou en chimie théorique. Il ou elle sera impliqué(e) dans les développements théoriques et informatiques. Par conséquent, les compétences suivantes sont requises :
- bonnes compétences analytiques
- expérience en programmation (Fortran, bash, python)
- Bonne connaissance de l'anglais.

Contexte de travail

Le postdoctorat engagé sera situé à l'ICP (Institut de Chimie Physique) de l'Université Paris-Saclay. Les travaux de recherche seront menés sous la supervision conjointe du Dr Federica Agostini (ICP) et du Dr Yohann Scribano (LUPM) avec la participation du Dr David Lauvergnat (ICP). Le ou la candidat(e) retenu(e) devra donc se déplacer souvent entre Paris-Saclay et Montpellier (si la situation sanitaire le permet).

Contraintes et risques

aucune contrainte ou risque

On en parle sur Twitter !