En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7654-LYDLEG-001 - Ingénieur d'études (H/F) en biochimie des protéines

Ingénieur d'études (H/F) en biochimie des protéines


Date Limite Candidature : mardi 1 décembre 2020

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7654-LYDLEG-001
Lieu de travail : PALAISEAU
Date de publication : mardi 10 novembre 2020
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 18 mois
Date d'embauche prévue : 1 février 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : fourchette de rémunération entre 2151 € et 2 272 € brut mensuel
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le Laboratoire de Biologie Structurale de la Cellule, situé à l'Ecole polytechnique (Palaiseau) recrute un(e) ingénieur(e) d'étude en biochimie des protéines pour préparer des protéines ou complexes multi-protéiques impliqués dans la traduction et la dégradation des ARN messagers. Ces échantillons permettront d'étudier les interactions entre facteurs essentiels à ces processus par des techniques de biochimie (pull-down, enzymologie) et de biophysique (fluorescence, microcalorimétrie, …) mais aussi de biologie structurale (cristallographie aux rayons X). L'ingénieur(e) sera également impliqué(e) dans le développement de tests de fixation aux ARN et de dégradation des ARN ainsi que dans des expériences de biologie cellulaire.

Activités

-Production de protéines recombinants en cellules procaryotes;
-Purification de ces protéines par des techniques de FPLC;
-Caractérisation biophysique et biochimique d'échantillons purifiés;
-Reconstitution de complexes;
-Mise en place d'essais de cristallisation;
-Préparation d'ARN par transcription in vitro;
-Analyse et présentation des résultats.

Compétences

-Production et purification de protéines recombinantes (pré-requis);
-Dosage et caractérisation de la pureté des échantillons par des approches biochimiques (pré-requis);
-Analyse des interactions protéine-protéine et protéine-ligand par des techniques de biochimie (pull-down) et biophysique (microcalorimétrie, fluorescence)
-Cristallisation des protéines;
-Culture de cellules humaines;
-Production et purification d'ARN.

Contexte de travail

Le Laboratoire de Biologie Structurale de la Cellule (BIOC) est une unité mixte de recherche du CNRS et de l'École polytechnique, localisée sur le campus de l'École polytechnique dans un bâtiment moderne et pleinement équipé pour appliquer les approches expérimentales requises par les thématiques de recherche de cette unité.
L'équipe « Traduction et dégradation des ARN messagers eucaryotes » dirigée par le Dr Marc Graille et à laquelle l'ingénieur(e) recruté(e) sera rattaché(e), s'attache à comprendre les mécanismes biologiques essentiels que sont la régulation de la synthèse protéique au niveau des étapes de traduction et de dégradation des ARN messagers. Cette équipe utilise des approches expérimentales allant de la biologie moléculaire, la biochimie, la biocristallographie et la biologie cellulaire afin d'obtenir des informations multi-échelles (atomique, moléculaire et cellulaire) sur les macromolécules biologiques étudiées.
L'équipe est composée de 2 chercheurs CNRS, 2 ingénieurs CNRS et 3 doctorants. Elle accueille régulièrement des stagiaires français et étrangers. Le projet auquel participera la personne recruté(e) est réalisé en collaboration avec des collègues de l'Institut Pasteur (Paris) et de l'Ecole Normale Supérieure (Paris) dans le cadre d'un projet ANR.

Contraintes et risques

RAS

On en parle sur Twitter !