En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7647-COSCOJ-001 - Chercheur postdoctoral (H/F) développement (micro)batterie li-ion nanostructurée

Chercheur postdoctoral (H/F) développement (micro)batterie li-ion nanostructurée

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : vendredi 25 juin 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7647-COSCOJ-001
Lieu de travail : PALAISEAU
Date de publication : vendredi 4 juin 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 4 août 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 3881€ brut mensuel
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

L'offre d'un poste chercheur postdoctoral, s'inscrit dans le cadre du projet ANR Harvestore, qui vise a développer un système intégré comprenant un récupérateur d'énergie à base de PZT et de dispositifs de stockage d'énergie composé d'une batterie Li-ion couplée a un supercapaciteur. Dans cette équipe projet multidisciplinaire la principale mission du chercheur recruté sera focalisé sur le développement et la synthèse de nouvelles électrodes hybrides nanostructurées pour la fabrication d'une nouvelle génération de batteries lithium-ion. Deux axes principales sont visée : (1) synthèse d'électrodes positives et négatives à base de nanotubes de carbone décorés par des nanoparticules de matière active a forte densité de stockage d'énergie, (2) évaluation des performances électrochimique de ces systèmes dans des cellules prototype (pile bouton).

Activités

Au stade actuel du projet Harverstore l'objectif est la démonstration d'un système de stockage d'énergie à base de nanomatériaux carbonés et qui est composé d'une batterie et un supercapaciteur qui profitent des propriétés des nanomatériaux et exploite la nanostructuration et la fonctionnalisation. Un circuit électronique dédié permettra à ces dispositifs de récupérer et stocker l'énergie en provenance de l'actuateur PZT de manière plus efficace possible et à différentes fréquences de vibration. Pour la réalisation du volet (micro)batteries les activités prévues concernent :
- fabrication des électrodes hybrides nanostructurées a forte densité d'energie
- réalisation des piles prototype (pile bouton) compatible au cahiers de charges pour co-intégration avec le supercapaciteur et l'électronique embarquée
- caractérisations électrochimiques des prototypes et optimisation des performances
- Analyse, exploitation, interprétation et validation des résultats obtenus
- Valorisation et dissémination dans des publications et lors de conférences

Compétences

Compte tenu de l'avancement actuel du projet Harverstore le/la candidat-e devra être en mesure d'intégrer très rapidement l'équipe projet et gagner maitrise et autonomie de l'ensemble des étapes de fabrication et caractérisation des batteries. Le/la candidat-e devra être titulaire d'un diplôme de doctorat en physique, électrochimie, ou chimie des matériaux. Le poste nécessite de solides connaissances en synthèse des matériaux, caractérisation, nanostructuration et électrochimie. Les compétences attendues sont :
- Excellentes connaissances en sciences des matériaux et particulièrement des nanomatériaux
- Techniques d'élaboration des matériaux de type CVD et PVD, technique du vide
- Techniques de caractérisation physico-chimiques (TEM, SEM, Raman, …)
- Excellentes connaissances en électrochimie, particulièrement des systèmes de stockage électrochimique de l'énergie
- Excellente communication écrite et orale en anglais
- Capacité à travailler en équipe en s'adaptant aux différents environnements de travail et expérience de (co)gestion des projets scientifiques.

Contexte de travail

Le poste est situé au laboratoire de Physique des Interfaces et des Couches Minces (LPICM) à l'école Polytechnique. Le LPICM est une unité mixte de recherche, UMR 7647, du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) et de l'Ecole Polytechnique (EP). Les activités de recherche menées au sein du LPICM ont pour dénominateur commun les nano- ou micro-structures, les nano-objets, les couches minces et les interfaces. Le spectre de travaux menés sur ces objets est très large avec des activités sur : (i) la conception à l'échelle moléculaire de nouvelles structures fonctionnelles, (ii) la conception, le développement et la mise en œuvre de procèdes physiques ou chimiques visant la production de ces structures moléculaires ou nanométriques et/ou leur utilisation dans l'élaboration de matériaux et interfaces fonctionnelles, (iii) le développement de méthodes de caractérisation physique, physico-chimiques, structurales et fonctionnelles des couches minces, interfaces et nanostructures, des mécanismes intervenant dans leur formation et des procèdes permettant leur élaboration, (iv) l'intégration des matériaux élabores dans des systèmes fonctionnels et (v) la caractérisation fonctionnelle de ces systèmes.

Contraintes et risques

travail en environnement de laboratoire, utilisation des gaz réactifs, du vide/ultravide et boites a gants.

On en parle sur Twitter !