En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7645-LIOGUI-002 - Ingénieur-e de recherche en techniques biologiques (H/F)

Ingénieur-e de recherche en techniques biologiques (H/F)


Date Limite Candidature : vendredi 27 août 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7645-LIOGUI-002
Lieu de travail : PALAISEAU
Date de publication : vendredi 16 juillet 2021
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 18 mois
Date d'embauche prévue : 1 novembre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2510,74 et 2891,83 euros brut mensuel selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

• Définir, concevoir et conduire en spécialiste des projets de biologie moléculaire et cellulaire.
• Concevoir, développer et adapter des systèmes d'expérimentation biologique eucaryotes (e.g. culture de cellules de mammifères) et procaryotes (e.g. culture de micro-organismes) dans le but d'étendre les compétences de l'équipe à d'autres modèles. Pour ce faire, l'ingénieur-e devra avoir une connaissance approfondie ou maîtriser:
• Clonage, expression de systèmes hétérologues, mutagénèse dirigée;
• Tests fonctionnels et cribles génétiques;
• Purification de protéines;
• Cartographie et caractérisation des interactions protéines-acides nucléiques;
• Purification et séquençage à haut-débit d'acides nucléiques.
• Interpréter et communiquer ses résultats aux collaborateurs impliqués dans ce projet.
• Former et encadrer les étudiants, stagiaires et visiteurs de l'équipe à ces techniques

Activités

Récolter, interpréter, présenter, exploiter, diffuser et valoriser les résultats d'expériences.
• Conduire l'appareillage dédié à l'approche expérimentale et en assurer le fonctionnement ; former des utilisateurs à ces instruments.
• Aider activement à la rédaction des demandes de financement.
• Aider activement à la veille technologique et scientifique des domaines d'activités concernés.
• Assurer la sauvegarde des données et leur archivage.
• Assurer l'application des règles d'hygiène et de sécurité.
• Participer à la vie du laboratoire, prendre part aux tâches communes.

Compétences

Avoir des connaissances approfondies, théoriques et pratiques en biologie moléculaire et cellulaire, ainsi qu'en bio-informatique.
• Avoir des connaissances générales en biologie, dans un ou plusieurs des domaines suivants : biochimie, génétique, évolution, biologie structurale, transcription, réplication et réparation.
• Avoir une bonne connaissance des techniques de séquençage massif (RNA-seq et ChIP-Seq en particulier).
• Maîtriser les outils de caractérisation et purification d'acides nucléiques (ADN et ARN) et leur quantification par PCR quantitative.
• Avoir des connaissances générales des techniques des disciplines voisines (physique, chimie...).
• Maîtriser les outils informatiques de traitement de données (statistiques, modélisation) et les logiciels dédiés.
• Connaître et mettre en œuvre les réglementations du domaine en hygiène et sécurité (OGM, produits à risques…).
• Savoir communiquer, transmettre ses connaissances, exposer ses résultats en anglais ou en français.
• Connaître les problématiques scientifiques du laboratoire et la communauté technologique du domaine.

Contexte de travail

L'activité s'exercera au sein du pôle « Adaptation Microbienne » du laboratoire d'Optique et Biosciences de l'Ecole Polytechnique. Les Dr. Lionel GUITTAT et Jean-Louis MERGNY, qui ont récemment rejoint le LOB, travaillent sur la caractérisation et l'étude de la formation de structures secondaires d'acides nucléiques (Quadruplexes de Guanine, Motif i), et de leur impact sur le déroulement de processus nucléaires et cellulaires fondamentaux.
Le candidat s'impliquera activement dans le projet financé par l'ANR et impliquant 3 groupes à Montpellier (J.C. Andrau), Marseille (S. Spicuglia) et Palaiseau (J.L. Mergny). Ce projet, qui rassemble des biologistes moléculaires et cellulaires, bioinformaticiens, biochimistes et physico-chimistes, est dédié à la compréhension de l'initiation de la transcription dans la cellule tumorale, et à l'implication de conformations inhabituelles d'acides nucléiques.

Contraintes et risques

La personne recrutée pouvant être amenée à travailler dans des zones à régime restrictif (ZRR), une autorisation sera demandée.

Informations complémentaires

Profil du candidat :
• Thèse ou diplôme d'ingénieur dans un des domaines pertinents (Biologie Moléculaire et cellulaire, Biochimie ou Biotechnologies, Microbiologie).
• Une expérience en bio-informatique, en particulier pour le traitement de données de séquençage massif, est souhaitée.
• Une expérience préalable dans un laboratoire de recherche (public / privé) sera analysée favorablement, en particulier si elle s'appuie sur des publications ou brevets.

On en parle sur Twitter !