En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7643-ANNDUJ-007 - H/F CDD Chercheur Postdoctoral en « Synthèse des Nanocristaux »

H/F CDD Chercheur Postdoctoral en « Synthèse des Nanocristaux »

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 3 février 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7643-ANNDUJ-007
Lieu de travail : PALAISEAU
Date de publication : jeudi 13 janvier 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 avril 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2743 et 3896 euros bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Un poste de chercheur post-doctoral à temps plein est ouvert au sein du Groupe de Chimie du Laboratoire de Physique de la Matière Condensée (LPMC) de l'Ecole Polytechnique dirigé par Dr. Thierry Gacoin et Dr. Jongwook Kim (jong-wook.kim@polytechnique.edu). Le poste est financé par l'Agence Nationale de la Recherche (ANR). Le poste est financé pour un an et renouvelable pour la deuxième année en fonction des performances, de l'autorisation de travail et d'un accord mutuel. Le salaire annuel est basé sur le tableau du CNRS – Ecole Polytechnique.

Projet scientifique :
Nous avons développé des nanocristaux luminophores anisotropes qui peuvent être utilisés comme sondes d'orientation. Ils ont des utilisations polyvalentes, par exemple, pour suivre le mouvement complexe des protéines motrices, pour analyser l'auto-assemblage de colloïdes et pour surveiller les profils de flux dynamiques dans les dispositifs microfluidiques. Ce dernier exploite la tendance des nanocristaux en forme de bâtonnets à s'orienter sous cisaillement de flux, sur laquelle nous avons établi une imagerie tomographique en 3D. Nous menons actuellement un projet appliquant cette technique à la biofluidique cellulaire et lançons un nouveau projet financé par ANR abordant la question de « l'énergie durable » en mettant en œuvre une analyse microfluidique et électrochimique in situ dans des dispositifs de récupération d'énergie cinétique.

Activités

L'activité principale du poste est de synthétiser chimiquement des nanocristaux avec une propriété de luminescence anisotrope, et de développer diverses méthodes et dispositifs d'application. L'expertise en synthèse de nanocristaux, science des colloïdes, MET et spectroscopie optique est la bienvenue. L'objectif du projet est de comprendre et de contrôler finement les propriétés optiques directionnelles issues de l'anisotropie structurelle des nanocristaux et de leurs assemblages. Les principaux domaines d'application sont l'analyse biomédicale et les dispositifs d'économie d'énergie. Les principales missions du poste sont :

1) Synthèse de nanocristaux dopés aux lanthanides avec des structures et propriétés d'émission anisotropes
2) Fonctionnalisation de surface de nanocristaux pour leur dispersion dans divers milieux pour des applications
3) Micro-spectroscopie confocale résolue en polarisation des nanocristaux organisés ou uniques
4) Caractérisations fondamentales des nanocristaux (MET, SEM, XRD, spectroscopie de fluorescence)
5) Applications dans des systèmes micro-fluidiques

Compétences

Le candidat doit être titulaire d'un doctorat en chimie, physique, science des matériaux ou dans une discipline pertinente au thème du projet, avec une expérience approfondie. L'expérience en chimie des nanocristaux est indispensable. Une expertise supplémentaire en photophysique et spectroscopie de la luminescence des lanthanides est la bienvenue.

La candidature doit inclure un CV, une liste de publications, une lettre de motivation et les noms/coordonnées des références.

Contexte de travail

Le PMC fait partie des 22 laboratoires du centre de recherche de l'Ecole polytechnique qui travaille aux frontières de la connaissance sur les grands enjeux interdisciplinaires scientifiques, technologiques et sociétaux.
Au sein de la Direction de l'Enseignement et de la Recherche de l'Ecole polytechnique, le Laboratoire de Physique de la Matière Condensée (PMC) est une unité de recherche mixte (Ecole polytechnique/CNRS) dont le travail s'organise autour de deux axes fondamentaux que sont les nanosciences et la physique de l'irrégularité.
Branche de la Physique qui cherche à comprendre les états solides, liquides ou intermédiaires (gels, pâtes, mousses, ...) de la matière (structure, propriétés, phénomènes d'ensembles liés aux interactions entre les particules qui la composent), la physique de la matière condensée est une science qui se situe en amont d'innombrables avancées technologiques.

Informations complémentaires

Poste pour un an, renouvelable pour une seconde année

On en parle sur Twitter !