En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7638-THUBIZ-030 - Chercheur(se) en physique des particules (H/F)

Chercheur(se) en physique des particules (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7638-THUBIZ-030
Lieu de travail : PALAISEAU
Date de publication : lundi 7 janvier 2019
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 juin 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : salaire brut mensuel de 3007 à 3615 € selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le candidat retenu devra participer aux tests de performance et de système du projet de calorimétrie haute granularité de CMS, HGCAL, ainsi qu'à l'une ou l'autre des analyses
complètes exploitant les données de collision disponibles du LHC (Higgs ou di-Higgs, VV scattering, Ions Lourds…). L'équilibre entre HGCAL et les analyses de données doit
être ajusté en fonction du bénéfice le plus élevé pour le post-doc.

Activités

Analyse de performance de données en faisceaux tests et algorithmes de reconstruction (possiblement via des techniques d'imagerie issues du "Deep Learning") pour la calorimétrie haute granularité de CMS. Définition d'une stratégie d'analyse depuis la sélection au niveau du système de déclenchement et participation au développement complet d'une analyse jusqu'à la publication de résultats de physique.

Compétences

Ce poste nécessite une bonne expertise en analyse de données et en physique des hautes énergies. Une bonne compréhension du fonctionnement et de l'opération de détecteurs et de leurs composants sera un atout indéniable. Une expérience avec les générateurs d'événements, la simulation ou la reconstruction de données au LHC permettra d'être rapidement opérationnel.

Contexte de travail

Le groupe est un membre fondateur de la collaboration CMS. Il a conçu et construit le système de déclenchement pour le calorimètre déclencheur ECAL et a la responsabilité de son
fonctionnement et de son suivi. Il participe activement à la reconstruction des particules et à leur identification avec les groupes e/g POG et t POG ("Physics Object Groups ») de CMS.
Il a participé au développement de la reconstruction par la méthode des « flux de particules » (PFlow).
Il a fortement contribué à la découverte du boson H et à certains des articles les plus cités en physique du Higgs ainsi qu'en physique des ions lourds de la collaboration CMS. Le groupe est actuellement impliqué dans la physique de la diffusion du boson vecteur, du boson H et du potentiel scalaire en général (H -> 4l, ttH, HH -> 2b2tau), ainsi qu'en physique des Ions Lourds (quarkonia, jets, sondes électrofaibles). Le groupe est aussi fortement impliqué dans le projet de calorimétrie à haute granularité pour en prévision des hautes luminosité à HL-LHC.

Contraintes et risques

Nombreux déplacements au CERN (Genève, Suisse) et possibilité de séjours prolongés au CERN si nécessaire.

Informations complémentaires

Les candidatures, comprenant un CV avec un résumé de l'expérience professionnelle et un bref exposé des intérêts de recherche (1 page maximum)doivent être déposer via le site avant le 23 Janvier 2019. Les noms de deux référents ou jusqu'à deux lettres de recommandations seraient grandement apprécié.

On en parle sur Twitter !