En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7592-BENPAL-005 - Ingénieur de Recherche en biologie (H/F), Institut Jacques Monod, Paris, France

Ingénieur de Recherche en biologie (H/F), Institut Jacques Monod, Paris, France

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 14 juillet 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7592-BENPAL-005
Lieu de travail : PARIS 13
Date de publication : mercredi 2 juin 2021
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 36 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 500 - 3 000 € brut, selon expérience.
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Un poste d'ingénieur.e de recherches en caractérisation de réseaux d'interactions protéiques est à pourvoir au sein de la plateforme DECODERS, récemment créée à l'Université de Paris et hébergée par l'Institut Jacques Monod (CNRS/Université de Paris).
Plusieurs groupes de recherches à l'Université de Paris cherchent à comprendre les bases moléculaires de différents processus génomiques tels que transcription, réplication et réparation, dans différents systèmes modèles et contextes physiologiques – ou pathologiques. En support à ces travaux, la plateforme DECODERS vise à implémenter une méthodologie commune permettant l'identification systématique des facteurs protéiques et ARNs associés à certains loci génomiques. La stratégie choisie repose sur des approches de biotinylation in situ, ciblée aux loci d'intérêt par la technologie CRISPR-Cas, une méthode versatile et efficiente pour l'identification de facteurs enrichis dans différentes régions génomiques ou cellulaires (Nat. Methods 15:433 & 15:437; Mol. Cell 75:875; Cell 178:473).

Activités

L'ingénieur.e recruté.e assurera :
- la mise en place de la plateforme DECODERS et l'implémentation de cribles protéomiques pilotes, menés pour des loci répétés dans des cellules de mammifère en culture ou chez la levure.
- la réalisation de cribles protéomiques selon la méthodologie ainsi validée, en collaboration avec différentes équipes en local. L'ingénieur.e assurera notamment le design expérimental, la construction des outils moléculaires et cellulaires, la formation des utilisateurs à ces méthodologies et la réalisation des expériences. Les analyses de protéomique seront réalisées avec la plateforme ProteoSeine (Institut Jacques Monod).

Compétences

Le(la) candidat(e) devra être titulaire d'un doctorat en biologie ou biochimie, et faire preuve d'une solide expérience dans les techniques de biologie moléculaire et de biochimie. Une expertise préalable des approches de biotinylation in situ (BioID, TurboID, APEX) et/ou d'édition du génome (CRISPR-Cas9) sera fortement appréciée. Le(la) candidat(e) devra présenter d'excellentes aptitudes à s'organiser et à travailler en équipe, et être capable de s'exprimer à l'écrit et à l'oral en anglais.

Contexte de travail

La plateforme DECODERS est hébergée par l'Institut Jacques Monod (IJM), un des principaux centres de recherche fondamentale en biologie en région parisienne, au sein du campus de l'Université de Paris dans la zone d'activités Paris-Rive Gauche.

Contraintes et risques

Aucun.

Informations complémentaires

Le contrat est un CDD de 3 ans, à pourvoir à compter du 1er Septembre 2021. Les candidatures sont à déposer sur cette interface ; elles devront inclure un CV et une lettre de motivation mettant en évidence l'adéquation du profil du (de la) candidat.e pour le projet proposé, ainsi que les coordonnées de 2 scientifiques susceptibles de fournir des recommandations. Des informations supplémentaires peuvent être obtenues par email à benoit.palancade@ijm.fr.

On en parle sur Twitter !