En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7592-ANTJEG-006 - Assistant Ingénieur en biochimie des protéines (H/F)

Assistant Ingénieur en biochimie des protéines (H/F)


Date Limite Candidature : jeudi 14 juillet 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR7592-ANTJEG-006
Lieu de travail : PARIS 13
Date de publication : jeudi 23 juin 2022
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2 040 € (< 3 ans d'exp.) et 2 280 € (5-10 ans exp.) bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+3
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

La personne recrutée sera intégrée à l'équipe « Régulation de la dynamique d'assemblage de l'actine » à l'Institut Jacques Monod et aura une double mission : (1) adapter et mettre en œuvre la production et de purification des protéines dans le cadre des projets scientifiques de l'équipe d'affectation. (2) analyser et mettre en forme les données expérimentales issues de ces purifications.

Activités

- Produire et purifier des protéines d'intérêt produites en bactéries (E.Coli), levure (P.pastoris) et à partir de tissus d'animaux ;
- Conduire des expériences in vitro, en spectroscopie de fluorescence, afin de caractériser l'activité biochimique d'un ensemble de protéines régulant l'assemblage de filaments d'actine ;
- Rédiger des rapports et des notes techniques concernant la production et purification des protéines ;
- Assurer l'application des règles d'hygiène et sécurité et la gestion réglementaire et administrative relative à l'obtention de matériel biologique.

Compétences

- Titulaire d'une licence 3 en ingénierie des protéines et en biologie moléculaire (ou equivalent);
- Connaissance des bonnes pratiques expérimentales ;
- Connaissance générale de la biochimie des protéines (celles du cytosquelette est un plus) ;
- Maîtrise de l'anglais lu, écrit, parlé (niveau B1 requis) ;
- Maitriser des techniques de biologie moléculaire : utilisation de logiciels pour la biologie moléculaire, extraction d'ADN, PCR (polymerase chain reaction), mutagénèse dirigée, analyse de séquences ;
- Maîtriser des techniques et systèmes de purification par FPLC (fast protein liquid chromatography) sur systèmes Akta (GE Healthcare): affinité, exclusion de taille, échangeuse d'ions ;
- Analyser des échantillons : électrophorèse, western blots, spectroscopie ;
- Transformer et cultiver les cellules communément utilisées pour la production de protéines (bactéries, levures, etc.) ;
- Rigueur, organisation, autonomie dans la planification et la gestion des expériences, capacité de raisonnement analytique et scientifique, dynamisme, aisance relationnelle, bonne capacité à travailler en équipe.

Contexte de travail

L'Institut Jacques Monod (IJM) (https://www.ijm.fr/), une unité mixte de recherche CNRS/Université Paris Cité, rassemble environ 300personnes et représente l'un des principaux centres de recherche fondamentale en biologie en région parisienne. L'équipe d'accueil (https://www.ijm.fr/recherche/les-equipes/duharcourt-lab-vf/) s'intéresse plus particulièrement à la dynamique du génome chez Paramecium.
L'IJM est situé au sein du campus de l'Université Paris Cité dans la zone d'activités Paris-Rive Gauche (13ème arrondissement de Paris ; accessible par tous les moyens de transports : Métro 14, RER C, Tramway T3, bus 62 et 89).

Contraintes et risques

Aucun

Informations complémentaires

Le contrat est un CDD de 12 mois, avec la possibilité de prolonger le contrat selon les missions.
Un niveau de formation BAC+3 dans les domaines de la biologie ou biotechnologies sera apprécié.
Les candidatures sont à déposer sur cette interface ; elles devront inclure un CV et une lettre de motivation résumant les intérêts du (de la) candidat(e) pour le poste, ainsi que les coordonnées de deux scientifiques ou enseignants susceptibles de fournir une recommandation.

On en parle sur Twitter !