En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7588-CHRTES-002 - Chercheur Post-doctorant en Nanophotonique et Optique quantique (H/F)

Chercheur Post-doctorant en Nanophotonique et Optique quantique (H/F)


Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7588-CHRTES-002
Lieu de travail : PARIS 05
Date de publication : lundi 20 mars 2017
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 mai 2017
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : de 2600 à 3500 € bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Le chercheur post-doctoral aura comme mission de développer une nouvelle source de photon, associant un tout nouvel émetteur (des nanocristaux colloïdaux pérovskites) et un guide d’onde (une nano-fibre).

Activités

Le travail est essentiellement expérimental. Le chercheur post-doctoral devra conduire des études spectroscopiques pour approfondir les connaissances sur les propriétés d’émission et de relaxation des états électroniques des nanocristaux. Ceci se fera en lien étroit avec les spécialistes de la croissance de l’INSP, pour optimiser les structures. Les études spectroscopiques seront menées essentiellement à l’INSP, en microphotoluminescence, afin d’observer un objet unique. Le chercheur post-doctoral sera impliqué dans l’étude des aspects photoniques et optique quantique du projet. En collaboration avec l’équipe du LKB, il s’intéressera au couplage entre une nano-émetteur et une nanofibre, bénéficiant des compétences locales sur les nano-émetteurs.

Compétences

- bonne connaissance en nanophotoniques
- bonne connaissance des propriétés électroniques des nanostructures et de l’interaction lumière-matière
- expérience dans le mise en oeuvre de techniques de spectroscopie : photoluminescence, microphotoluminescence, optique ultrarapide…
- capacité à collaborer et à travailler en équipe

Contexte de travail

Ce projet est une collaboration entre l’équipe “Nanostructure et Systèmes Quantiques” (NSQ) de l’Institut des NanoSciences de Paris (INSP) et le groupe “Optique Quantique” du Laboratoire Kastler-Brossel (LKB). L’INSP est un acteur majeur de l’Université Pierre et Marie Curie en Physique et Science des Matériaux, en particulier à l’échelle nanométrique. Les activités de l’équipe NSQ portent sur des domaines de pointe qui nécessitent d’étudier les propriétés électroniques (exciton ou spin dans des nanostructures semiconductrices ou magnétiques) par des techniques spectroscopiques sophistiquées. Le LKB est un acteur international majeur dans le domaine de la physique atomique et de l’optique quantique. L’équipe du LBK s’intéresse en particulier au propriétés quantiques de la lumière émise par différents systèmes modèles., et en particulier aux fluctuations quantiques, la génération d’état intriqués, le couplage lumière-matière.

On en parle sur Twitter !