En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7587-CATDUP-005 - Postdoctorat en électromagnétique H/F

Postdoctorat en électromagnétique H/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7587-CATDUP-005
Lieu de travail : PARIS 05
Date de publication : vendredi 15 mars 2019
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 18 mois
Date d'embauche prévue : 1 mai 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 3615 et 3963
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le post-doctorant fera partie du thème SWAP (Physique sub-longueur d'onde) au sein de l'Institut Langevin en charge de l'étude de phénomènes ondulatoires qui occurrent sur des échelles sub-longueur d'onde. Plus spécifiquement le posdoctorant rejoindra l'équipe de Fabrice Lemoult (fabrice.lemoult@espci.psl.eu) qui étudie les métamatériaux électromagnétiques et acoustiques. Le travail demandé fera partie du projet DGA RAPID Smart Steerable Satcom Flat Antennas (3SFA).
Le projet s'intéresse aux antennes compactes, intelligentes et reconfigurables électroniquement avec maintien de la polarisation circulaire pour SATCOM on the MOVE basées sur des cavités électromagnétiques chaotiques semi-ouvertes rendues reconfigurables grâce à la technologie GREENERWAVE (http://greenerwave.com/).
Le post-doctorant sera amené à interagir de manière forte avec Geoffroy Lerosey et la start-up GREENERWAVE.

Activités

- Le projet 3SFA s'appuiera dans un premier temps sur des études théoriques, numériques et statistiques (matrices aléatoires) afin de déterminer les paramètres optimaux tels que le design des sources, le design de la cavité et de l'ouverture, le design de la métasurface, etc…
- le candidat devra mettre en place des prototypes expérimentaux afin d'éprouver et valider les résultats théoriques
- le candidat s'intéressera à réaliser des algorithmes rapides et efficaces permettant de garantir une émission directive avec maintien de la polarisation et le suivi en temps réel d'une source mobile.

Compétences

- Le candidat devra avoir de l'expérience dans les domaines de la propagation d'onde en milieux complexes tels que les cavités chaotiques, du chaos ondulatoire et des approches de types matrices aléatoires (entre autre la modélisation de systèmes chaotiques reconfigurables)
- Des connaissances dans les domaines de la modélisation électromagnétique de cavités ouvertes et des problèmes d'optimisation seront fortement appréciées. D'autre part un certain savoir-faire expérimental est requis afin de mener à bien le développement des prototypes expérimentaux et leur caractérisation en chambre réverbérante et en chambre anéchoïque.
- Une relative autonomie sera grandement appréciée.

Contexte de travail

L'Institut Langevin est une Unité Mixte de Recherche (UMR7587) de l'ESPCI Paris et du CNRS dédiée à la physique des ondes et à ses applications. Les chercheurs de l'Institut se donnent pour objectif de comprendre les mécanismes de propagation des différents types d'ondes (mécaniques et électromagnétiques) dans les milieux complexes et de tirer parti de cette meilleure compréhension pour concevoir des instruments originaux pour la manipulation de ces ondes. L'Institut Langevin a obtenu en 2011 le label LabEx (laboratoire d'excellence) pour son projet WIFI (Waves and Imaging : from Fundamentals to Innovation).

Contraintes et risques

Aucun risques

On en parle sur Twitter !