En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7564-XAVBEL-002 - Recherche Assistant-e Ingénieur-e en microbiologie environnementale et virologie (H/F)

Recherche Assistant-e Ingénieur-e en microbiologie environnementale et virologie (H/F)


Date Limite Candidature : mardi 1 février 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7564-XAVBEL-002
Lieu de travail : VANDOEUVRE LES NANCY
Date de publication : mardi 11 janvier 2022
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 22 mois
Date d'embauche prévue : 14 février 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 1967 et 2099 € brut mensuel
Niveau d'études souhaité : Bac+3
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

La moule zébrée (dreissène) est un mollusque bivalve caractérisé par de fortes capacités de bioaccumulation qui sont déjà utilisées pour le suivi de contaminants chimiques environnementaux. L'offre d'emploi proposée s'inscrit dans le projet MicrobiEAU, financé par l'Agence de l'Eau Rhin-Meuse, dont le but est de s'appuyer sur une stratégie de biomonitoring actif (encagement de dreissènes) pour réaliser le suivi de sites cibles afin d'évaluer leurs contaminations microbiologiques et les risques sanitaires associés.
La personne recrutée rejoindra l'équipe de Microbiologie Environnementale (MIC) du LCPME pour rechercher, dans les glandes digestives (organe concentrateur) ainsi que dans l'ensemble des tissus des dreissènes, (1) la présence de virus pathogènes humains, (2) la présence / persistance d'indicateurs viraux (phages) et bactériens d'origine fécale, et (3) la présence de gènes d'antibiorésistance et d'éléments génétiques mobiles vecteurs d'antibiorésistance.
Ce travail sera effectué en collaboration avec des équipes spécialistes d'écophysiologie animale et d'autres microbiologistes du consortium orientés sur la présence et la persistance de parasites (Toxoplasma gondii, Cryptosporidium spp, Giardia spp).

Activités

Activités principales :
- Réception et traitement d'échantillons environnementaux (eaux, dreissènes)
- Dénombrement des coliformes et des entérocoques fécaux (culture)
- Dénombrement de phages indicateurs (culture)
- Extraction d'ADN et d'ARN de communautés microbiennes environnementales (virales et bactériennes)
- Analyse quantitative de génomes viraux (norovirus, phages indicateurs, SARS-CoV-2) (RT-qPCR, ddRT-PCR)
- Analyse quantitative de gènes d'antibiorésistance et d'éléments génétiques mobiles (qPCR, ddPCR)
- Enregistrement des résultats et réalisation de rapports

Activités complémentaires :
- Appliquer les règles d'hygiène et de sécurité correspondantes aux situations de travail
- Gérer et organiser les stocks de matériel du laboratoire (inventaire, préparation des commandes, rangement) liés au projet

Compétences

Connaissances :
- Microbiologie (notions de base)
- Biologie moléculaire (notions avancées, notamment en PCR quantitative et/ou digitale)
- Informatique et acquisition de données expérimentales (notions de base)

Compétences opérationnelles :
- Rigueur scientifique
- Appliquer des techniques de microbiologie (travail sous PSM)
- Suivre un mode opératoire (préparation d'échantillons, maintenance d'équipements, ….)
- Prévoir les besoins en produits et matériel
- Appliquer les règles d'hygiène et de sécurité en laboratoire L2
- Utiliser, régler des instruments simples de laboratoire

Compétences relationnelles :
- Sens de l'organisation
- Réactivité
- Autonomie
- Communication

Contexte de travail

La personne retenue sera affectée au Laboratoire de Chimie Physique et Microbiologie pour les Matériaux et l'Environnement (LCPME, UMR 7564 UL-CNRS) qui regroupe 72 personnes distribuées dans trois équipes de physico-chimie (spectroscopies et électrochimie) et microbiologie (bactériologie et virologie). La personne recrutée intègrera l'équipe de Microbiologie Environnementale (MIC) sur sa thématique " dissémination et persistance de virus (virus entériques pathogènes et bactériophages fécaux) ou d'éléments génétiques mobiles (vecteurs d'antibiorésistance) d'origine anthropique dans l'environnement" sous la direction de Xavier Bellanger et d'Isabelle Bertrand (Maîtres de Conférences). La personne sera formée aux gestes spécifiques par l'Assistante Ingénieure de l'équipe. Le projet auquel la personne recrutée sera affectée se déroulera dans le contexte d'une collaboration regroupant 3 partenaires académiques localisés sur Metz et Reims et impliquant des acteurs locaux et régionaux de l'eau.

Contraintes et risques

NA

On en parle sur Twitter !