En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7564-FABQUI-002 - Post doc position (H/F): Etude physicochimque de biomembranes modèles pour mieux comprendre la maladie d'Alzheimer

Post doc position (H/F): Etude physicochimque de biomembranes modèles pour mieux comprendre la maladie d'Alzheimer


Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7564-FABQUI-002
Lieu de travail : VILLERS LES NANCY
Date de publication : lundi 20 août 2018
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2018
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : ~ 2160 euros par mois selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

The frustrating lack of fundamental knowledge with regard to Alzheimer disease (AD) molecular and cellular mechanisms is directly responsible for the dramatic and prolonged absence of any efficient therapy or preventive strategies for combatting this disease. A crucial need to frame new hypotheses has become urgently imperative and necessitates a firm re-questioning of our current understanding of the mechanisms of AD. In this project, we propose to investigate a novel hypothesis concerning the initial events of AD and fill in the blank where most teams omit reflection. Indeed, the membrane represents the site of the initial steps of the amyloid cascade involved in AD, but the role of the membrane and the influence of its physicochemical properties remain a mystery.

Dans ce projet, nous proposons une nouvelle hypothèse concernant les étapes initiales de déclanchement de la maladie d'Alzheimer permettant de remplir le vide sur une partie de la réflexion. En effet la membrane représente le site des étapes initiales de la cascade amyloide intervenant dans la maladie d'Alzheimer. Cependant le rôle de la membrane et l'influence de ses propriétés physicochimiques reste un mystère. Le chercheur sera chargé de développer les expérimentations combinant la spectroscopie IR et l'AFM ainsi les interprétations permettant d'étudier les interactions des membranes modèle avec des peptides, permettant clarifier le les mécanismes moléculaires impliqués dans la maladie d'Alzheimer.
he molecular mechanisms involved in AD.

Activités

Influence de la composition de la biomembrane modèle sur son interaction avec l'amyloïde beta:
- formation et caractérisation in situ des membranes supportées par spectroscopie infrarouge en mode ATR (IR-ATR) et microscopie de force atomique (AFM).
- Etude de l'interaction du peptide avec les membranes modèles fabriquées par IR-ATR et AFM.

Compétences

Doctorat en chimie / physique / biophysique.
Experience en AFM et / ou en spectroscopie infrarouge indispensable

Contexte de travail

La recherche sera effectuée au Laboratoire de Chimie Physique et Microbiologie pour l'environnement et Matériaux (LCPME UMR 7564 CNRS-UL à Villèrs-lès-Nancy) dans l'équipe Chimie et Spectrochimie aux Interfaces sous la responsabilité du Dr F. Quilès et du Dr G. Francius. Cette recherche fait partie d'un projet plus vaste financé par LUE/ANR qui réunit des biologistes spécialistes de la maladie d'Alzheimer, des physicochimistes et des chimiste théoriciens.

On en parle sur Twitter !