En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7538-BENDAR-010 - Chercheur postdoctoral H/F en physique atomique et moléculaire expérimentale

Chercheur postdoctoral H/F en physique atomique et moléculaire expérimentale

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : vendredi 26 août 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR7538-BENDAR-010
Lieu de travail : VILLETANEUSE
Date de publication : vendredi 5 août 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 15 novembre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2740 et 3900 € bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Manipulation micro-onde cohérente d'atomes et de molécules en milieu cryogénique pour des études fondamentales
Ce post-doctorat de 2 ans a pour cadre le projet EDMMA (Towards an Electric Dipole Moment with atoms and molecules in Matrix) financé par l'ANR. L'objectif à long terme d'EDMMA est de développer des méthodes très sensibles pour mesurer le moment dipolaire électrique (EDM) des électrons dans des atomes ou des molécules piégés dans une matrice cryogénique de gaz rare ou de para-hydrogène. Cela nécessite de contrôler et de mesurer le spin des atomes ou des molécules dans cet environnement cryogénique en utilisant des radiations micro-ondes et optiques. Le candidat retenu sera accueilli successivement par deux laboratoires franciliens : le Laboratoire de Physique des Lasers (LPL), sous la direction de B. Darquié (année 1) et le Laboratoire Aimé Cotton (LAC), sous la direction de D. Comparat (année 2).
Mots clés : physique atomique et moléculaire, physique quantique, mesures de précision, moment dipolaire électrique de l'électron (eEDM), cryogénie, atomes/molécules froids, spectroscopie en matrice froide, refroidissement par gaz tampon, métrologie des fréquences, spectroscopie Ramsey, micro-ondes, optique et lasers, techniques du vide, électronique, programmation et simulation.

Activités

Le LPL développe des horloges moléculaires pour la spectroscopie vibrationnelle de précision de molécules froides en phase gazeuse afin de tester la physique fondamentale. Les technologies proposées sont à l'avant-garde de la recherche sur les molécules froides et de la métrologie des fréquences. Au cours de l'année 1, le candidat retenu travaillera sur un dispositif d'interférométrie de Ramsey d'un jet moléculaire froid issu d'une cellule cryogénique. Il/elle mettra en œuvre dans un cryostat l'instrumentation micro-ondes (MW) fonctionnant déjà à température ambiante, nécessaire pour manipuler et détecter avec une grande sensibilité les états moléculaires internes en mesurant des signaux de relaxation de la précession libre (FID).
Au cours de l'année 2, le post-doctorant transférera cette expertise micro-onde au LAC. Il/elle travaillera sur une expérience qui utilise des atomes de césium (Cs) piégés dans une matrice cryogénique dans le but de mesurer un éventuel EDM permanent de l'électron qui devrait entraîner un déplacement du niveau d'énergie de l'électron de valence du césium. Elle/il construira un dispositif MW similaire destiné à mesurer les temps de relaxation et de cohérence de la structure hyperfine du Cs dans une matrice d'argon. Les avantages et les inconvénients de la détection des signaux FID dans le domaine optique (dans l'absorption d'un faisceau de pompage optique) ou directement dans le MW (en utilisant des antennes) seront évalués.

Compétences

Le candidat doit être titulaire d'un doctorat dans un domaine pertinent de physique expérimentale ou de chimie-physique : physique moléculaire, physique atomique, spectroscopie, optique et lasers, optique quantique. Il/elle devra faire preuve d'initiative et de créativité, ainsi que de compétences et connaissances appropriées, nécessaires pour atteindre les objectifs du projet.

Contexte de travail

Le projet EDMMA financé par l'ANR est une collaboration entre le LAC, le LPL, l'Institut des Sciences Moléculaires d'Orsay (ISMO) et le Centre de recherche sur les Ions, les Matériaux et la Photonique (CIMAP). L'activité se déroulera la première année au LPL, Université Sorbonne Paris Nord, Villetaneuse, au sein de l'équipe 'Métrologie, Molécules et Tests Fondamentaux' (MMTF) et la deuxième année au LAC, Université Paris Saclay, Orsay, au sein de l'équipe Matière Froide Corrélée (MFC).

Le candidat retenu aura une forte interaction avec les deux groupes pendant toute la durée du projet et aura donc un rôle décisif pour maximiser la synergie entre eux, pour un transfert de connaissances optimal.

Contraintes et risques

Sans objet.

On en parle sur Twitter !