En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7372-VINBRE-012 - Chercheur post-doctorant sur le paysage agricole multifonctionnel et résilient (H/F)

Chercheur post-doctorant sur le paysage agricole multifonctionnel et résilient (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7372-VINBRE-012
Lieu de travail : VILLIERS EN BOIS
Date de publication : mardi 15 octobre 2019
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 décembre 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Salaire mensuel brut compris entre 2400 et 2700€ en fonction de l'expérience antérieure (le salaire sera conforme aux normes CNRS).
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

L'objectif de ce projet est de déterminer la (ou les) stratégie(s) optimale(s) d'aménagement du territoire (i.e., agencement spatial de l'agriculture biologique, de l'agriculture conventionnelle et des éléments semi-naturels) pour maximiser la fourniture et la stabilité des différentes fonctions et services rendus par les paysages agricoles. Ce projet propose d'explorer les interdépendances entre types d'habitats et types d'agriculture au sein des territoires agricoles. Plutôt que de réduire les paysages agricoles à la dichotomie caricaturale « conservation de la biodiversité versus production alimentaire », typique du débat «land sharing – land sparing», les paysages agricoles seront considérés comme des objets multifacettes et multifonctionnels au sein desquels seront analysés les synergies et antagonismes entre services écosystémiques.

Activités

Pour ce faire, le(la) post-doctorant.e quantifiera les relations entre biodiversité, services écosystémiques et aménagement des paysages agricoles en utilisant des données collectées en conditions de production réelles sur la Zone Atelier Plaine & Val de Sèvre http://www.za.plainevalsevre.cnrs.fr/. Depuis 2013, chaque année, des suivis de biodiversité (plantes, insectes, oiseaux dont perdrix grise) et des mesures de services écosystémiques (matière organique, contrôle biologique, pollinisation, rendement) sont réalisées dans plus de 120 parcelles agricoles sélectionnées selon un dispositif expérimental unique conçu à l'échelle des paysages et qui permet de faire varier de manière indépendante la proportion et la disposition spatiale de l'agriculture conventionnelle, l'agriculture biologique et les éléments semi-naturels à l'échelle du paysage (voir Bretagnolle et al. 2018 a,b).
Ce travail de post-doctorat permettra de produire des connaissances scientifiques mais également des éléments objectifs et opérationnels permettant d'appuyer la prise de décision publique en matière d'aménagement des paysages agricoles pour promouvoir des stratégies permettant de réduire les impacts environnementaux, promouvoir la biodiversité tout en assurant des activités agricoles économiquement et socialement vertueuses.
Le.la chercheur postdoctoral sera encouragé.e à développer son propre projet et contribuera à l'analyse de données, rédigera et publiera des articles scientifiques en collaboration avec l'équipe de recherche. Le.la postdoctorant.e aidera également à superviser les étudiants et à communiquer avec les agriculteurs ou autres acteurs de la Zone Atelier Plaine & Val de Sèvre.

Compétences

Formation: these (PHD) en ecologie
Bonnes compétences en analyses statistiques
Anglais couramment parlé et écrit
Qualités rédactionnelles indispensables pour la rédaction d'artciles scientifiques
Aptitude au travail en équipe, sur des projets pluridisciplinaires
Autonomie, capacité organisationnelle et capacité à rendre compte

Nous recherchons des candidats.es motivés.ées avec une thèse en écologie, agroécologie ou statistiques appliquées. Des compétences solides en écologie, analyses statistiques et en écriture d'articles scientifiques sont requises. Des compétences en gestion de base de données seront un avantage.

Contexte de travail

Le.la post-doctorant.e sera basé.e au Centre d'Etudes Biologiques de Chizé (79 ; Equipe Agripop). Il/elle travaillera en collaboration étroite avec Sabrina Gaba et Adrien Rusch.

Contraintes et risques

Poste basé au Centre d'Etudes Biologiques de Chizé (Deux-Sèvres) .
Déplacements lors des réunions pris en charge par le projet.
Possibilité de logement sur place (CNRS-Chizé) au début, le temps de trouver un logement à proximité (des logements partagés entre les différents CDD peuvent être trouvés à des prix très raisonnables dans ce secteur).
Véhicule personnel indispensable compte tenu de l'isolement relatif du laboratoire
Restauration sur place (self) à midi.

Informations complémentaires

je change la date d'embuache prevue au 1er janvier 2020

On en parle sur Twitter !