En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7362-NADBLO-004 - Ingénieur-e d'étude (H/F) - Etude sur les choix énergétiques des collectivités pour le renouvellement de leur flotte de véhicules

Ingénieur-e d'étude (H/F) - Etude sur les choix énergétiques des collectivités pour le renouvellement de leur flotte de véhicules


Date Limite Candidature : mercredi 5 octobre 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR7362-NADBLO-004
Lieu de travail : STRASBOURG
Date de publication : mercredi 14 septembre 2022
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 4 mois
Date d'embauche prévue : 10 octobre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2236 and 2358 euros brut mensuel selon l'expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

La mission consistera à participer à préparer une enquête permettant d'analyser (1) les choix opérés par les collectivités pour renouveler leurs flottes de véhicules (bus, autocars, bennes à ordures ménagères, etc.) et devenir plus vertueuses pour le climat et la qualité de l'air (2) les arguments qui les orientent vers une technologie plutôt qu'une autre, au regard d'un état de l'art des connaissances des technologies accessibles et de leur l'impact environnemental.

Activités

L'ingénieur-e d'étude devra contribuer avec l'équipe encadrante (chercheurs du LIVE et du LINCs et l'Alliance des collectivités françaises pour la qualité de l'air) à :
- Réaliser un questionnaire à destination des collectivités du réseau pour connaître leurs projets de renouvellement de flottes, leurs problématiques, leur état d'avancement, leurs choix et les raisons de ces choix (économique, ressources du territoire, autres), et savoir qui au sein de la collectivité pilote ce projet, et avec quels partenaires.
- Identifier des collectivités et les personnes décisionnaires associées, dont le processus décisionnel est avancé, de manière à avoir une représentativité des diverses technologies et énergies choisies.
- Préparer un cadre d'entretien pour détailler les méthodes qu'ont adopté les collectivités pour définir leurs stratégies de renouvèlement et comprendre les raisons qui ont amené à choisir une énergie en particulier : biogaz, l'électricité, l'hydrogène, ou un mix énergétique.
- Détailler les technologies selon les connaissances scientifiques sur leurs avantages et inconvénients, et les arguments utilisés pour les déployer.
- Ecrire un rapport.

Compétences

Compétences principales :
- Formation en sciences sociales (sciences politiques, géographie, sociologie, anthropologie, psychologie) intéressé.e par les approches d'analyses comportementale et environnementale ;
- Intérêt pour les questions énergétique et climatique ;
Autres compétences souhaitées :
- Outils informatiques / logiciels d'enquêtes. Ex : Limesurvey
- Compétences linguistiques : anglais (B2)
- Qualités rédactionnelles
- Aptitude au travail en équipe
- Capacité à travailler dans le respect des règles et procédures
- Autonomie, capacité organisationnelle et capacité à rendre compte
- Adaptation aux contraintes du travail, capacité à communiquer et à argumenter, analyse, synthèse et esprit critique, capacité à apprendre et à développer ses compétences, flexibilité et adaptabilité, créativité, gestion des risques...

Contexte de travail

Le CNRS est le Centre National de Recherche Scientifique. Le Laboratoire Image Ville Environnement (LIVE) et le Laboratoire interdisciplinaire en études culturelles (LincS, UMR 7069) sont deux laboratoires de recherche du CNRS et de l'Université de Strasbourg. Le LIVE est rattaché aux instituts du CNRS de l'Ecologie et de l'Environnement (INEE), et des Sciences Humaines et Sociales (INSHS). C'est un laboratoire regroupant principalement des géographes, mais également d'autres chercheurs issus de différentes disciplines. Le groupe de recherche « Energie, Pollution de l'air, et Climat » (EPAC), coordonné par Dr. Nadège Blond, regroupe des experts de la pollution de l'air et de l'énergie. Le LINCs, rattaché à l'INSHS, est un laboratoire regroupant principalement des sociologues, mais également des géographes. Dr. Sandrine Glatron y travaille sur les représentations socio-spatiales des risques environnementaux, les politiques publiques environnementales, et la participation citoyenne. Le travail s'effectuera au CNRS au LIVE en forte interaction avec Dr. Sandrine Glatron du LINCs. Il sera mené en collaboration avec l'association « Alliance des collectivités françaises pour la qualité de l'air » qui finance cette action dans le cadre d'un projet financé par la European Climate Foundation. L'environnement de travail inclura 1 place de bureau au LIVE, 1 PC de bureau fixe ou 1 PC portable, avec un accès aux bases de publications de l'UNISTRA et à Limesurvey.

Contraintes et risques

Quelques déplacements de courtes durées sont à prévoir au sein de l'Eurométropole de Strasbourg pour travailler avec le LINcs et l'« Alliance des collectivités françaises pour la qualité de l'air ».

On en parle sur Twitter !