En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7361-SIMBEN-006 - Chercheur-se H/F - pyrolyse de digestats issus de la méthanisation de plantes invasives

Chercheur-se H/F - pyrolyse de digestats issus de la méthanisation de plantes invasives

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 3 février 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7361-SIMBEN-006
Lieu de travail : MULHOUSE
Date de publication : jeudi 13 janvier 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 avril 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : de 2690,43€ à 3099,75€ bruts mensuels ( pour une expérience inférieure à 2 ans)
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le projet de recherche sur lequel le/la chercheur-se sera recruté.e concerne la mise en place d'une stratégie de recherche et développement pour l'élaboration, la caractérisation et l'étude de la mise en œuvre de matériaux carbonés (biochars). L'objectif du projet est de démontrer la faisabilité technique de la production de biochar à partir de digestats et démontrer son efficacité dans le relargage au sol.
Les résultats de caractérisation obtenus seront comparés à ceux de biochars produits à petite échelle dans des conditions opératoires stationnaires, de sorte à caler les paramètres opératoires de l'unité pilote en fonction de la qualité définie pour les biochars.

Activités

Quatre objectifs principaux ont été déterminés :
- Caractérisation des digestats secs : : L'objectif de ce volet du projet est d'acquérir une bonne connaissance de la composition des digestats sélectionnés, afin de la corréler à la composition finale et aux propriétés des biochars obtenus par pyrolyse dans différentes conditions.
- Optimisation des paramètres d'élaboration de biochars à partir de digestats de méthanisation : dans cette seconde étape, l'objectif fixé correspond à la détermination des paramètres optimaux de production de biochars à partir digestats de méthanisation en utilisant la thermogravimétrie sous flux d'azote. Les résultats seront comparés aux données issues de la bibliographie. L'objectif est de pouvoir vérifier d'une part, que les biochars obtenus présentent des caractéristiques physicochimiques adaptées pour le retour au sol.
- Caractériser les différents biochars obtenus (analyses élémentaires, microscopie électronique à balayage, la spectrométrie de rayons X, manométrie d'adsorption d'azote et de dioxyde de carbone, spectroscopie Raman...)
- Production de biochars sur unité pilote : Cette tâche est consacrée à la production de biochars sur une unité pilote permettant de traiter jusqu'à 15 kg de matière sèche par heure. L'objectif est de démontrer la faisabilité de produire de façon industrielle des biochars à partir de digestats de méthanisation avec une qualité et des propriétés maitrisées.

Le/La chercheur-se recruté.e disposera des toutes les techniques de caractérisation disponibles en plateforme à l'IS2M et de moyens techniques dédiés au projet (pyrolyseur industriel pour la préparation de biochars) pour mener avec succès ses recherches.
Enfin, ce projet, basé sur l'optimisation du procédé de valorisation de la biomasse par pyrolyse permettra au/à la chercheur-se en CDD de développer des compétences scientifiques et technologiques complémentaires et formatrices pour une future insertion professionnelle.

Compétences

- Formation initiale et connaissances en génie des procédés et analytique souhaitées.
- Expérience souhaitée dans la R&D appliquée et la compréhension des systèmes
- Maitrise des techniques de caractérisation des matériaux solides
- Une/plusieurs expériences de gestion de projet de recherche serait appréciées
- Savoir rédiger des articles pour des revues internationales et maîtrise de la procédure de soumission et de peer-review.
- Dynamisme et autonomie, capacité à travailler en équipe, capacité d'encadrer des stagiaires
- Maîtrise de l'anglais et du français à l'écrit comme à l'oral (obligatoire) – niveau B2 minimum

Contexte de travail

Le lieu de travail est l'Institut de Science des Matériaux de Mulhouse (IS2M), il dispose d'un effectif total de 160 personnes et de 11 plateformes techniques certifiées ISO 9001.
Le/La chercheur-se CDD sera affecté.e à l'équipe Transferts, Réactivité, Matériaux pour les Procédés Propres (TRM2P). L'équipe TRM2P travaille sur le stockage de l'énergie (vecteur hydrogène et récupération de la chaleur fatale), sur la valorisation matière et énergie de produits bio-sourcés (élaboration de chars pour des applications agronomiques, environnementales et énergétiques), sur le développement de procédés innovants de synthèse de composés lamellaires de type argile (modulation des conditions de synthèses en fonction de l'application visée), sur la formulation de matériaux composites pour la séparation, le relargage contrôlé de principes actifs et l'adsorption de polluants en phase gaz et liquide, et sur le développement et l'utilisation de méthodes de caractérisation spécifiques (calorimétrie,..) et de modélisation des transferts de masse et de chaleur adaptés aux procédés (modèle de connaissance,..).
Le/La chercheur-se bénéficiera d'un environnement dynamique et, en accord avec son responsable hiérarchique, de formations techniques en interne à l'IS2M, des formations proposées par le CNRS et de la participation à des congrès internationaux pour présenter les résultats de ses recherches. Le/La chercheur-se sera amené à se déplacer fréquemment à Colmar pour la production de biochars à l'échelle industrielle.

Contraintes et risques

La production à large échelle sur un pilote de pyrolyse semi-industriel sera effectuée en collaboration avec le CRITT RITTMO, situé à Colmar. Des déplacements réguliers sont donc à prévoir.

Informations complémentaires

Expérience postdoctorale inférieure à 2 ans

On en parle sur Twitter !