En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7358-PIEBLA-001 - Ingénieur d'étude (H/F) en paléoclimatologie

Ingénieur d'étude (H/F) en paléoclimatologie


Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7358-PIEBLA-001
Lieu de travail : VANDOEUVRE LES NANCY
Date de publication : mercredi 14 août 2019
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 8 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2100 et 2200 euros (Brut mensuel) - (Entre 1690 et 1775 euros nets)
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

L'IE sera sous la supervision de Pierre-Henri BLARD, CR CNRS, au sein du CRPG (thème CYCLA). Son activité s'inscrira dans le projet de recherche conduit par Pierre-Henri BLARD, en collaboration avec l'ULB Bruxelles, sur la reconstruction de la calotte Groenlandaise depuis le Pléistocène via l'analyse des nucléides cosmogéniques dans le matériel basal du forage NEEM.

Activités

- Analyser le rapport 10Be/9Be atmosphérique adsorbé sur les échantillons de tills du forage NEEM (Groenland)

- Détermination au MEB de la géométrie des grains pour caractériser l'origine génétique (paléosol ou sédiments glaciaires)

- Analyse de la littérature scientifique

- Interagir avec les autres membres de l'équipe (chercheurs, IT)

- Mission de courtes durées à l'ULB, à l'institut Niels Bohr de Copenhague, et éventuellement à l'Université du Vermont

- Rédaction d'un ou plusieurs articles scientifiques

Compétences

Nous recherchons un(e) candidat(e) créatif et très motivé(e), qui a un doctorat en paléoclimatologie, avec notamment des compétences spécifiques en géologie et géochimie :

- Géochimie du 10Be et de l'hélium

- Analyse et reconstruction des fluctuations passées de la cryosphère

- Expérience de collaborations internationales

- Capacité à travailler de façon autonome et en collaboration

- Qualités de synthèse et de communication en Anglais.

Contexte de travail

Le CRPG, Centre de Recherches Pétrographiques et Géochimiques est une UMR de l'Université de Lorraine et du CNRS situé à Vandoeuvre-les-Nancy qui fait partie de l'OSU Otelo. Le CRPG réalise des recherches fondamentales dans des thématiques transversales des Sciences de la Terre, depuis la formation du système solaire jusqu'à la dynamique climatique du Quaternaire et la pollution des milieux anthropisés. Le CRPG héberge deux services nationaux, le SARM et le service Sonde Inique. Le CRPG dispose également de plusieurs plateformes de géochimie et de pétrologie modernes, notamment une plateforme de préparation chimique en amont de l'analyse des isotopes 10Be et 9Be sur l'AMS ASTER (CEREGE), un laboratoire gaz rares et un MEB, tous utiles au présent projet.

Le projet LUE CosmoGreen piloté par Pierre-Henri BLARD vise à produire des informations géochimiques inédites en analysant le matériel géologique récolté par le récent forage glaciaire NEEM. La stabilité de la calotte groenlandaise depuis les deux derniers millions d'années est une question scientifique majeure, car elle conditionne notre capacité à prévoir le niveau marin pour les prochains siècles.

L'IE sera amené à collaborer avec les équipes internationales avec lesquelles P.-H. Blard travaille sur ce projet, à savoir le CEREGE (LN2C et l'AMS Aster), le professeur J.-L. Tison de l'ULB Bruxelles, le Niels Bohr Institut de Copenhague et éventuellement avec l'équipe de Paul Bierman de l'Université du Vermont.

Contraintes et risques

Des déplacements de courte durée en France et à l'étranger (Belgique, Danemark et peut être Etats-Unis) sont à prévoir. Chimie pour l'analyse du 10Be. Analyse des gaz rares.

On en parle sur Twitter !