En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7345-ERIROS-020 - Chercheur contractuel (F/H) spécialiste de l'intelligence artificielle pour prédire et contrôler le transport et les pertes de particules énergétiques dans les plasmas de fusion nucléaire (H/F)

Chercheur contractuel (F/H) spécialiste de l'intelligence artificielle pour prédire et contrôler le transport et les pertes de particules énergétiques dans les plasmas de fusion nucléaire (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : lundi 23 août 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7345-ERIROS-020
Lieu de travail : MARSEILLE 13
Date de publication : mardi 13 juillet 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 novembre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2728,25 € bruts mensuels
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

La mission consiste en un travail de modélisation dont l'objectif est de contribuer à la meilleure compréhension des mécanismes sous-jacents au transport et aux pertes des particules énergétiques dans les plasmas de fusion magnétique. Une première partie du travail sera consacrée au développement d'un module qui sera utilisé dans le code GCT de suivi de particules. Une deuxième partie sera consacrée à la création d'une base de données obtenues avec le code GCT. Enfin, la troisième partie sera dédiée à l'application de techniques d'Intelligence Artificielle (IA). Le candidat devra concevoir l'architecture neuronale nécessaire et entraîner le modèle sur la base de données construite au préalable. Les algorithmes IA ainsi développés devront être utilisés pour produire des modèles réduits et pour concevoir de nouvelles simulations/expériences.

Activités

e code GCT (Guiding Centre Tracking) a été développé au laboratoire PIIM, en collaboration avec l'institut IDRIS du CNRS. Il s'agit d'un code de suivi de centre-guides pour les plasmas de fusion, qui permet de modéliser le transport et les pertes de particules thermiques et énergétiques dans une géométrie arbitraire en présence d'un champ électromagnétique prescrit.

GCT a été initialement développé pour les plasmas de tokamaks et très récemment la géométrie expérimentale d'un stellarator a été introduite. La première étape du travail du candidat consistera à finaliser le développement du module permettant de résoudre la géométrie d'un stellarator.

Une fois cette première étape validée, le candidat devra appliquer le code GCT à la modélisation de décharges du stellarator TJ-II, dans le but de comprendre la nature du transport et des pertes des particules énergétiques en présence de modes d'Alfvén.

Tout au long du contrat, le candidat devra interagir avec nos collaborateurs au CIEMAT (Madrid, Espagne).

La base de données sera construite en utilisant des ressources informatiques dans le super-calculateur Jean-Zay et les algorithmes d'IA seront entraînés sur le serveur GPU du laboratoire PIIM et sur Jean-Zay.

Compétences

- Théorie du transport.
- Développement de codes massivement parallélisés en Fortran 90 (MPI, OpenACC).
- Librairies Keras et Tensorflow pour la conception et l'entraînement de réseaux de neurones.
- Développement de diagnostics de pre- et post-traitement en Python.
- Simulations HPC.
- Communication écrite et orale.
- Travail en équipe et collaboration internationale.
- Anglais courant (CECRL C1)

Contexte de travail

Le laboratoire PIIM est un acteur important de la physique des machines de fusion par confinement magnétique (FCM) depuis les années 1990. Ses activités sont fortement intégrées au niveau régional, national (avec la fédération de recherche FR-FCM) et européen (EUROfusion). La personne recrutée travaillera sous la responsabilité scientifique de David ZARZOSO.

Contraintes et risques

travail sur écran

On en parle sur Twitter !