En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7345-ERIROS-007 - Chercheur contractuel physicien (H/F) en Physique des Plasmas

Chercheur contractuel physicien (H/F) en Physique des Plasmas

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7345-ERIROS-007
Lieu de travail : MARSEILLE 03
Date de publication : mardi 9 octobre 2018
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 6 mois
Date d'embauche prévue : 1 janvier 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2605,99 € bruts mensuels
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Les particules énergétiques sont présentes dans les plasmas de fusion nucléaire actuels en raison du chauffage externe dans les dispositifs actuels ou des réactions nucléaires dans les machines futures, comme ITER ou DEMO. Les particules énergétiques doivent être suffisamment bien confinées pour transférer leur énergie par collisions Coulombiennes à la population thermique. Par conséquent, il est essentiel de comprendre et de contrôler leur transport afin de minimiser leurs pertes. De plus, des instabilités magnéto-hydro-dynamiques (MHD) existent dans les tokamaks en raison du gradient du courant parallèle. Ces instabilités, appelées modes de déchirement, nuisent également au confinement de l'énergie et des particules. Lorsque les particules énergétiques et les modes de déchirement coexistent, leur interaction ne peut être négligée. La mission du chercheur recruté sera de déterminer comment les particules énergétiques et les modes de déchirement interagissent de façon non linéaire.

Activités

Le candidat effectuera des calculs analytiques pour voir comment les particules énergétiques peuvent modifier non linéairement la stabilité des modes de déchirement. En outre, des simulations non linéaires gyro-cinétiques avec le code GKW seront faites pour analyser l'impact des modes de déchirement sur le transport des particules énergétiques. De plus, le champ électro-magnétique des simulations GKW sera utilisé dans un code de suivi des particules test, développé récemment, pour déterminer la nature du transport des particules énergétiques en présence des modes de déchirement. Le candidat devra également comparer les résultats numériques aux données expérimentales du tokamak AUG.

Compétences

physique des plasmas,
physique numérique,
analyse de données,

Contexte de travail

Depuis les années 1990, le laboratoire PIIM est un acteur important de la physique fondamentale des plasmas. Il entretient une étroite et forte collaboration avec toute la communauté de la fusion par confinement magnétique (notamment autour du tokamak WEST implanté à Cadarache).

Ses activités sont fortement intégrées au niveau régional, national (avec la fédération de recherche FR-FCM) et européen (Eurofusion). La personne recrutée rejoindra l'équipe "Dynamique des Systèmes Complexes, placée sous la responsabilité de Sadruddin Benkadda. Le travail sera encadré scientifiquement par David Zarzozo.

Contraintes et risques

Travail sur écran

On en parle sur Twitter !