En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7342-MICLEB-003 - CDD Chercheur (H/F) en mécanique des fluides géophysiques expérimentale

CDD Chercheur (H/F) en mécanique des fluides géophysiques expérimentale

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 15 février 2023

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR7342-MICLEB-003
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : MARSEILLE 13
Date de publication : mercredi 25 janvier 2023
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 avril 2023
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2889 et 4541 euros bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Le système solaire comporte de nombreuses lunes glacées, riches en eau et susceptibles d'abriter un océan liquide sous leur croûte de glace. La dynamique interne de ces systèmes reste grandement méconnue, en particulier les sources principales de mouvements océaniques et de chaleur, et les échanges entre les abysses et la surface. Deux des missions planétaires les plus ambitieuses à venir sont consacrées à la caractérisation de tels mondes : JUICE de l'ESA, scrutant Ganymède, et Europa Clipper de la NASA. Pour préparer ces missions, une meilleure connaissance théorique des écoulements attendus est nécessaire. C'est l'objectif de notre projet ANR COLOSSE (collaboration avec LPG Nantes et IPG Paris), en utilisant une double approche expérimentale et numérique.
Dans le cadre de ce contrat postdoctoral, nous aborderons la question fondamentale suivante : en considérant un océan stratifié en densité, quelle turbulence et quel taux de mélange peuvent être attendus d'un forçage de type libration (modulation périodique du taux de rotation), mécanisme important dans les lunes glacées soumises à un fort couplage gravitationnel avec leur planète et significativement déformées par les marées ? Nous aborderons cette question par une approche expérimentale modèle.

Activités

L'agent sera responsable de :
- l'installation de la métrologie (PIV et sonde de conductimétrie) sur le banc expérimental déjà opérationnel, en coordination avec les services de soutien technique du laboratoire ;
- la réalisation d'une campagne de mesures systématiques du champ de vitesse et du taux de mélange pour diverses amplitudes et fréquences de libration d'une topographie grande échelle (i.e. cylindre elliptique) ;
- la réalisation d'une campagne de mesures systématiques du champ de vitesse et du taux de mélange pour diverses topographies petite échelle (fonds rugueux par impression 3D).
L'analyse des résultats se fera en collaboration avec les responsables scientifiques du postdoctorat.

Compétences

Le candidat doit posséder une solide expérience en mécanique des fluides expérimentale, notamment sur la réalisation et l'analyse de mesures de vélocimétrie (PIV). Aucune connaissance spécifique en géophysique n'est nécessaire, mais un intérêt confirmé pour les sciences interdisciplinaires est indispensable.

Contexte de travail

L'IRPHE, unité mixte de recherche d'Aix-Marseille Université, du CNRS et de l'École Centrale Marseille, est un institut pluridisciplinaire. Ses thèmes de recherche concernent pour l'essentiel la mécanique des fluides, l'énergétique au sens large dont la combustion et les sys­tèmes réactifs, la physique des fronts et des interfaces, l'auto-organisation des systèmes hors équilibre, la biomécanique et la biophysique, les écoulements tournants et en particulier ceux liés à l'astrophysique et à la géophysique, les interactions entre l'océan et l'atmosphère ainsi que les applications environnementales de la turbulence.

On en parle sur Twitter !