En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7334-DELSTU-034 - Chercheur-e contractuel-le en sciences des matériaux H/F

Chercheur-e contractuel-le en sciences des matériaux H/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : samedi 23 octobre 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7334-DELSTU-034
Lieu de travail : MARSEILLE 13
Date de publication : vendredi 17 septembre 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 novembre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2743 et 3896 € bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le-la jeune chercheur-e intégrera l'équipe MCA (Microstructures de Croissance Auto-organisées) de l'IM2NP pour travailler avec les membres de l'équipe du projet DECLIC en collaboration avec le CNES. L'instrument DECLIC et son insert DSI (Directional Solidification Insert) ont été développés pour étudier in situ la formation des microstructures en solidification dirigée d'alliages transparents (matériaux organiques modèles des alliages métalliques) à bord d'ISS. Plusieurs campagnes d'expériences spatiales ont eu lieu entre 2009 et 2018 ; elles se prolongeront dans les années à venir. L'ensemble des travaux menés dans le DECLIC-DSI fait l'objet d'une étroite collaboration scientifique avec les équipes américaines du Pr. R. Trivedi (Iowa State University, Iowa) et du Pr. A. Karma (Northeastern University, Massachussetts).
La mission du jeune chercheur-e implique un volet expérimental, avec la réalisation au laboratoire d'expériences nécessaires à la planification des prochaines expériences spatiales, ainsi qu'un volet d'analyse des expériences spatiales déjà réalisées.

Activités

1) Préparation de la prochaine campagne de vol spatiale : réalisation d'expériences dans le dispositif DSI de laboratoire pour sélectionner la composition et les paramètres d'études.
- préparation des échantillons : purification / distillation des matériaux purs, remplissage des creusets et sélection de l'orientation cristallographique
- expériences de solidifications dirigées : études paramétriques, analyse des résultats.

2) Poursuite de l'analyse des campagnes spatiales déjà réalisées.
Les études portent sur la dynamique de réseaux dendritiques (formation, sélection de l'espacement primaire, interaction entre dendrites, organisation et ordre…), l'étude de la transition cellule-dendrite, les mécanismes de branchements secondaires…. Les données expérimentales analysées seront comparées aux modèles théoriques et/ou numériques (Coll. A. Karma : champ de phase 3D), ainsi qu'aux résultats préexistants d'expériences en lames minces.

Compétences

Docteur en Sciences des Matériaux, physico-chimie des matériaux.
Solides notions de métallurgie, solidification et formation des microstructures.
Fort goût pour l'expérimentation.
Une bonne maitrise de Python serait un plus.

Contexte de travail

L'Institut Matériaux Microélectronique Nanosciences de Provence (IM2NP) est une unité de recherche pluridisciplinaire d'environ 300 personnes située aux confluents de la physique, de la chimie et de la micro-électronique. L'IM2NP possède un large spectre de compétences qui lui permet de relier de nombreux aspects fondamentaux aux applications dans les domaines des matériaux avancés, de l'électronique intégrée et des nanosciences.
L'IM2NP est structuré en 19 équipes de recherche rassemblées en 5 départements scientifiques qui couvrent l'ensemble de la chaîne de connaissances, des sciences de base (physique du solide, chimie de matériaux) aux dispositifs, circuits et systèmes. Le jeune chercheur intégrera l'équipe MCA (Microstructures de Croissance Auto-organisées), au sein du département "MATER - Structure & chimie des matériaux" de l'IM2NP.

On en parle sur Twitter !