En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7330-YANDON-002 - Comparaison du Refroidissement de l'Eocène-Oligocène et du Miocène Moyen (H/F)

Comparaison du Refroidissement de l'Eocène-Oligocène et du Miocène Moyen (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7330-YANDON-002
Lieu de travail : AIX EN PROVENCE
Date de publication : lundi 29 avril 2019
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 21 mois
Date d'embauche prévue : 2 septembre 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2100 et 2750 euros nets mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Ce poste s'inscrit dans le cadre du projet ANR AMOR dirigé par Y. Donnadieu et en collaboration avec Biogéosciences Dijon, le LSCE, le GET et l'Observatoire de Banyuls. Il regroupe des géochimistes, des sédimentologues et des modélisateurs du climat. Afin de comprendre pourquoi la mise en place de la calotte de glace sur le continent Antarctique se fait à des valeurs de CO2 plus hautes durant l'Eocène-Oligocène que durant le Miocène moyen, nous proposons d'utiliser des simulations réalisées avec le modèle Système Terre de l'IPSL couplant l'atmosphère, l'océan, la biosphère marine et la biosphère continentale.

Activités

Nous regarderons dans un premier temps si les valeurs seuils de CO2 nécessaire à l'englacement en couplant le modèle IPSL au modèle de calotte de glace GRISLI sont différentes. Nous investiguerons également l'influence de la mise en place de la calotte de glace en Antarctique sur le cycle du carbone et sur la dynamique océanique dans les deux contextes, i.e. de l'Eocène-Oligocène et du Miocène moyen. Des analyses régionales focalisant sur les lieux d'acquisition de nouvelles données isotopiques de température dans le cadre d'une thèse en cours dans le projet devraient permettre des études conjointes modèle-données.

Compétences

Exigées
- Doctorat en sciences du climat, paléoclimat ou autre domaine étroitement lié
- Expérience dans l'utilisation de modèles climatiques numériques et dans l'analyse des sorties (Ferret, Earth, Matlab ...)
- Bonnes aptitudes en communication écrite et orale et capacité à travailler en équipe et de manière indépendante
Optionnelles
- Connaissance des langages de programmation Fortran et Python
- Connaissance du cycle du carbone

Contexte de travail

Le CEREGE est une unité mixte de recherche incluant le CNRS, Aix-Marseille Université, l'IRD, le Collège de France et l'INRA. Il est constitué de 4 équipes de recherche regroupant chacune de 20 à 40 étudiants, chercheurs et ITA. Le projet s'effectuera dans l'équipe Climat. Le/la candidat(e) profiteront d'une atmosphère dynamique et de l'interdisciplinarité de notre équipe. Des réunions sont organisées toutes les deux semaines afin d'assurer la cohésion du groupe (Cf. https://www.cerege.fr/fr/recherche/climat)

On en parle sur Twitter !