En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7329-VALMER-033 - Chercheur (H/F) en mécanique de la fracture expérimentale

Chercheur (H/F) en mécanique de la fracture expérimentale

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 15 décembre 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR7329-VALMER-033
Lieu de travail : VALBONNE
Date de publication : jeudi 24 novembre 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 mars 2023
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Selon expérience professionnelle = base minimum de 2833€ brut mensuel
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Participer au développement du laboratoire expérimental en mécanique de la fracture du laboratoire Géoazur, production de données et analyse des données expérimentales produites dans le contexte de l'ERC HOPE.

Activités

• Développement d'un nouveau système de mesure de la vitesse du front de rupture lors de la propagation de la rupture d'échantillon de PMMA dans une presse triaxiale. Le développement de ce système demande de bonnes connaissances en électronique.
• Expérience de déformation dans des plexiglas en presse triaxiale, couplant des mesures à l'aide de jauges de déformations et des mesures acoustiques. Les expériences seront faites à différentes conditions de pression et de températures pour étudier l'influence de la transition viscoélastique du plexiglass sur la dynamique du front de rupture.
• Traitement des données expérimentales mécaniques, inversion de la position des émissions acoustiques, inversion de la vitesse de la propagation du front du rupture.
• Analyse des données expérimentales obtenues dans le contexte de la mécanique de la fracture linéaire élastique. Ces analyses seront réalisées en développant de nouveaux outils théoriques (numériques et analytiques).
• Rédaction d'articles scientifiques sur les résultats obtenus pendant les deux années de contrats.

Compétences

• Expérience dans les méthodes expérimentales en condition de haute pression obligatoire (presse triaxiale).
• Maitrise de Matlab, Python, Julia.
• Connaissance en mécanique de la fracture linéaire élastique et en mécanique des milieux continus.
• Expérience sur le traitement des données de jauges de déformations et sur les mesures acoustiques au laboratoire.

Contexte de travail

Le candidat retenu travaillera au sein du laboratoire Géoazur UMR7329 sur le site de Valbonne (06). Le laboratoire Géoazur est une unité mixte de recherche pluridisciplinaire composée de géophysiciens, de géologues, et d'astronomes se fédérant autour de grandes problématiques scientifiques : les aléas telluriques (sismiques, gravitaires et tsunamigéniques) et les risques associés, la dynamique de la lithosphère et l'imagerie de la Terre, la géodésie-métrologie de la Terre et de l'Univers proche.
Il comprend environ 170 personnes (Chercheurs, enseignants-chercheurs, ingénieurs, doctorants…).
Il est réparti sur 2 sites : le campus Azur CNRS à Valbonne Sophia Antipolis et le site de Calern – Caussols de l'Observatoire Côte d'Azur.
Le candidat retenu intégrera l'équipe séismes du laboratoire, et travaillera sous la responsabilité de François Passelègue, chercheur CNRS au laboratoire. Le travail se fera en collaboration avec Julien Ambre, Ingénieur d'Études au laboratoire, Daniel Bonamy (Directeur de recherche au CEA Saclay) et Harsha Bhat (Chercheur CNRS à l'ENS Paris).
Le candidat retenu travaillera sur le projet ERC HOPE. Ce projet a pour but de tenter de répondre à la question suivante : Dans quelle mesure les tremblements de terre sont-ils prévisibles ? Au cœur de ce projet se trouve le développement d'un nouveau dispositif expérimental dédié pour générer de multiples cycles sismiques le long d'une faille à géométrie et rhéologie complexes prescrites.

Contraintes et risques

Les expériences au laboratoire seront réalisées sur une presse triaxiale haute pression. Une expérience sur ce type d'appareil durant la thèse ou un post-doc est obligatoire pour candidater.

On en parle sur Twitter !