En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7328-MATKRE-002 - Ingénieur de recherche développement informatique / Scientifique H/F pour la mission spatiale Solar Orbiter

Ingénieur de recherche développement informatique / Scientifique H/F pour la mission spatiale Solar Orbiter

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7328-MATKRE-002
Lieu de travail : ORLEANS
Date de publication : vendredi 6 septembre 2019
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 novembre 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : de 2 399 € à 3072 € bruts mensuels selon expériences professionnelles
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Au CNRS, au laboratoire de Physique et Chimie de l'environnement et de l'espace (LPC2E) situé à ORLEANS, l'ingénieur contractuel contribuera à la préparation de la mission Solar Orbiter (SolO) de l'Agence Spatiale Européenne (ESA), qui sera lancée en février 2020, et en particulier à l'exploitation de l'instrument SCM (Search Coil Magnetometer), qui mesurera les fluctuations du champ magnétique et dont le LPC2E est responsable. Il aura pour mission de :
- co-conduire, avec les ingénieurs et responsables du projet, la maîtrise d'oeuvre des traitements sol des données de SCM sur les phases de développement, qualification, intégration, et validation en vol.
- Mettre en œuvre des méthodes mathématiques et physiques et des techniques informatiques pour réaliser les outils de traitements sol de la mission.

Activités

- Poursuivre le développement et améliorer les logiciels d'étalonnage et de visualisation, en langage IDL, qui seront utilisés pour les données acquises en vol
- Organiser et suivre les activités de tests et de validation des logiciels
- Analyser et exploiter des données issues des campagnes d'étalonnage de SCM
- Analyser le résultat du traitement des premières données de la mission en vol
- Analyser les besoins et participer à la réalisation du cahier des charges fonctionnel du projet
- Selon le profil, contribuer aux études scientifiques

Compétences

- Maîtrise d'un langage de programmation scientifique (par ex. C, IDL, Python , Fortran, Matlab,)
- Connaissances en traitement du signal et analyse de données physiques ou astrophysiques
- Connaissance des outils de versionnement (svn, git)
- Capacité à travailler de manière autonome et en équipe, ainsi qu'à interagir avec des équipes internationales
- Anglais écrit et oral

Contexte de travail

L'ingénieur recruté travaillera au LPC2E qui est un laboratoire spatial et dont la vocation première est l'étude de l'environnement de la Terre, des relations Soleil-Terre et des plasmas spatiaux, par l'envoi de sondes spatiales ou de ballons stratosphériques. L'effectif du laboratoire est d'environ 80 agents, chercheurs, techniciens et ingénieurs. Le LPC2E est en particulier également responsable de l'instrument SCM similaire à celui de SolO pour la mission de la NASA Parker Solar Probe qui a été lancée en août 2018.

Le candidat retenu travaillera en collaboration et sous la responsabilité des scientifiques et ingénieurs du projet Solar Orbiter, sur le site du LPC2E qui se trouve sur le campus arboré du CNRS à Orléans. Il aura également l'occasion d'interagir avec d'autres collègues de laboratoires français et européens du projet, ainsi qu'avec l'ensemble du laboratoire.

Contraintes et risques

Travail sur écran.
Des déplacements de courtes périodes sont à prévoir en France et à l'étranger.
Contrat potentiellement prolongeable.

On en parle sur Twitter !