En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7327-MARROU0-005 - Chercheur, post doctorat en Processus de mobilisation de l'antimoine H/F

Chercheur, post doctorat en Processus de mobilisation de l'antimoine H/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7327-MARROU0-005
Lieu de travail : ORLEANS
Date de publication : vendredi 10 janvier 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 mars 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2617.05 € et 3729.53 € bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Au CNRS, le laboratoire ISTO – Institut des Sciences de la Terre d'Orléans – dans le cadre de son engagement dans les projets de recherche scientifique sur les processus métallogéniques, a développé avec l'EPIC BRGM et ses partenaires (Université de Porto, Université de Castilla-La Mancha, Antea Group) un projet ERA-MIN2 intitulé AUREOLE [tArgeting eU cRitical mEtals (Sb, W) and predictibility of Sb-As-Hg envirOnmentaL issuEs.
Ce projet est dévolu au développement d'un modèle métallogénique à grande échelle des minéralisations antimonifères et métaux connexes afin d'améliorer la prédictivité et les guides d'exploration pour ces métaux critiques pour l'Europe. La prédictivité à large échelle sera également utilisée pour définir la probabilité de présence de métaux lourds dans l'environnement à l'échelle du socle varisque de France et d'Ibérie.
Ce post-doc sera intégré à l'ISTO dans le Grand Programme Métallogénie et dans le projet AUREOLE au sein du WP1 « Geological processes that control the location and characteristics of mineralisation », coordonné par A. Lima (Université de Porto) et il constitue une part importante de la tâche 1.2 « Evaluation of mafic and sedimentary rocks as metal source ». Cette tâche 1.2 vise à déterminer si les enrichissements en antimoine et métaux connexes dans les fluides hydrothermaux sont liés à i) l'enrichissement métallique primaire des magmas et/ou ii) à une extraction efficace des métaux durant le dégazage à haute température des magmas et/ou iii) à un lessivage hydrothermal des roches mafiques intrusives et de leur encaissant par les circulations de fuides.
Ce post-doc interagira donc avec les chercheurs en charge des études sur les autres hypothèses non couvertes par ce post-doc mais, fortement complémentaires.

Activités

Le chercheur CDD, en relation avec le coordinateur du projet AUREOLE, le WP leader, le responsable ISTO et les partenaires du projet, aura pour activités de :
- synthétiser les données de la littérature sur les métaux et métalloïdes Sb-As±W±Hg±Au dans les roches naturelles (roches mafiques et encaissants sédimentaires) et les porteurs minéralogiques de ces éléments ;
- identifier les minéraux porteurs de Sb, W et Hg dans des exemples naturels, et contraindre expérimentalement les réactions chimiques qui ont eu lieu pendant les processus hydrothermaux à l'origine des enrichissements relatifs en métaux ;
- effectuer des calculs de bilan de masse pour évaluer la quantité d'éléments mobilisés (Sb, W et Hg) par les processus hydrothermaux, en accord avec les variations observées entre roches encaissantes hydrothermalisées et non hydrothermalisées.
- publier tout ou partie des résultats obtenus sous la forme d'un article scientifique et/ou communication à congrès

Compétences

Le candidat doit posséder un doctorat en Sciences de la Terre avec des connaissances confirmées en métallogénie et gîtologie, en particulier des systèmes hydrothermaux et magmatiques. Ces compétences en recherche doivent être attestées par au moins une publication en premier auteur ou deuxième auteur en lien avec la thématique et les activités du projet.
La maitrise des outils de caractérisation minérale (MEB, microsonde, LA-ICP-MS) et des bilans de masse est indispensable pour le bon déroulement de ce Post doc et, une connaissance des outils expérimentaux (en particulier les bancs de transfert réactif) serait un plus.
Le ou la candidat(e) possède un gout pour le travail en équipe et une forte curiosité pour dialoguer avec les spécialistes d'autres domaines en géosciences.
Une excellente qualité rédactionnelle est requise, à savoir la capacité à rédiger des articles scientifiques et à valoriser les résultats dans le temps imparti.
La maitrise de la langue anglaise est requise au niveau B1 à B2.

Contexte de travail

L'agent sera placé sous la responsabilité hiérarchique du responsable du projet AUREOLE au laboratoire ISTO. Le chercheur contractuel interagira avec les partenaires du projet et intègrera l'équipe GP Métallogénie. La recrue bénéficiera d'un environnement de travail disposant d'infrastructures expérimentales et d'un parc analytique de micro-caractérisation des objets géologiques étudiés et des moyens financiers du projet ERA-MIN2 AUREOLE et du GP Métallogénie.

Contraintes et risques

Des déplacements de courte durée en France et à l'étranger sont à prévoir.

On en parle sur Twitter !