En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7317-NATBES-009 - Chercheur-e H/F dans le cadre de l' ANR SQUAPIN "Salariés en emploi non qualifié: quelles perspectives face à l'injonction de devenir acteur de leur parcours professionnel ?"

Chercheur-e H/F dans le cadre de l' ANR SQUAPIN "Salariés en emploi non qualifié: quelles perspectives face à l'injonction de devenir acteur de leur parcours professionnel ?"

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : vendredi 22 octobre 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7317-NATBES-009
Lieu de travail : AIX EN PROVENCE
Date de publication : vendredi 1 octobre 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 décembre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2743€ et 3896 € brut mensuel selon expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Le.la postdoctorant.e aura pour objectif d'analyser en détail les diverses manières dont les salariés sont aujourd'hui appelés à devenir les principaux acteurs de leur parcours, les lieux où cette injonction s'exprime, la façon dont elle est diffusée et reçue, les dispositifs qui viennent l'appuyer, les usages qui en sont faits, leur portée effective et les inégalités qu'elle est susceptible de creuser.

Activités

La contribution scientifique de la recherche postdoctorale sera double. D'une part, l'enjeu sera d'interroger les fondements même des politiques d'emploi à l'échelle européenne et nationale, pour comprendre comment elles appellent aujourd'hui les salariés à devenir les entrepreneurs de leur parcours. Pour cela, il conviendra de mettre en discussion les principes de justice de ces politiques. D'autre part, il s'agira d'analyser comment cette injonction à l'agir individuel se décline dans les politiques de branche, d'entreprise et les parcours des travailleurs.
Dans cette optique, le.la postdoctorant.e contribuera à la réflexion collective sur une fertilisation croisée des différentes approches théoriques mobilisées dans le projet: approche par les capacités, sociologie clinique et approche par les outils de gestion. Il ou elle sera amené·e à conduire des entretiens auprès d'acteurs politiques européens, nationaux et des acteurs de branche ou d'entrepris. Il ou elle aura également pour perspective d'effectuer une revue de littérature sur les dispositifs incitant à plus de responsabilité individuelle dans la construction des parcours professionnels.

Compétences

Les candidat·e·s devront être titulaires d'un doctorat en science politique, économie, sciences de gestion ou en sociologie. Ils ou elles seront très motivé·e·s pour réaliser une recherche postdoctorale fondée sur une approche méthodologique qualitative de recherche. Le ou la postdoctorant·e devra porter un intérêt à l'approche par les capacités initiée par Amartya Sen, développer une curiosité pour les cadres d'analyse de l'action publique et être ouvert à d'autres disciplines que sa discipline doctorale. Un bon niveau d'anglais serait apprécié (lecture et expression orale).

Contexte de travail

Ce contrat postdoctoral s'inscrit dans le cadre du projet multidisciplinaire, SQUAPIN, sélectionné par l'ANR dans le cadre de l'appel à projet générique 2018. Il regroupe un consortium de 5 équipes (Céreq, LEST, CREG, Art-DEV, TSM-Research et CPN ) réunissant une vingtaine de chercheurs autour d'une interrogation, celle des perspectives ouvertes aux salariés en emploi peu qualifié face à l'injonction de devenir les acteurs de leur parcours professionnel.
En effet, les réformes du droit et des politiques du travail, de même que la négociation collective sont en France depuis près de vingt ans le théâtre d'appels répétés au développement de la figure d'un travailleur libre et responsable, « acteur de son parcours professionnel ». On assiste ainsi à un véritable changement de paradigme dont le Projet de loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel se fait l'expression. L'objectif affiché est de renforcer la capacité d'agir des travailleurs tout au long de la vie.
La recherche sera réalisée au Laboratoire d'Économie et de Sociologie du Travail (LEST). Le ou la postdoctorant·e sera amené.e à collaborer avec l'ensemble du consortium SQUAPIN.

On en parle sur Twitter !