En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7312-NORHOF-001 - Chercheur postdoctorant en synthèse des monomères biosourcés pour la polymérisation radicalaire photoinduite (H/F)

Chercheur postdoctorant en synthèse des monomères biosourcés pour la polymérisation radicalaire photoinduite (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : vendredi 7 mai 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7312-NORHOF-001
Lieu de travail : REIMS
Date de publication : vendredi 16 avril 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 juin 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2 649 et 3 054 € bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le / la chercheur / chercheuse va travailler dans le cadre du projet ANR NoPerox portant sur le développement de nouveau systèmes d'initiation photochimique de la polymérisation radicalaire. Dans ce cadre, de nouveaux monomères biosourcés adaptés à cette méthode de la polymérisation radicalaire vont être synthétisés.

Activités

Le / la chercheur / chercheuse va développer de nouvelles méthodes pour la synthèse de monomères à partir des produits issu de la biomasse. Ces monomères vont être caractérisés et testés en polymérisation radicalaire. Leurs structures seront optimisées en concertation avec les partenaires académiques et industriels du projet. Le / la chercheur / chercheuse participera aux réunions de travails et à la dissémination des résultats (publications, brevets, colloques, etc.).

Compétences

La personne titulaire d'un doctorat en chimie organique a une connaissance et une expérience solide en chimie organique de synthèse. Comme le projet sera effectué en collaboration avec l'industrie, une expérience en recherche industrielle ou dans un cadre d'une coopération avec l'industrie est avantageuse.

Contexte de travail

Le travail sera effectué au sein de l'Institut de Chimie Moléculaire de Reims (ICMR). Il s'agit d'une UMR entre le CNRS et l'Université de Reims Champagne-Ardenne parfaitement équipé pour la recherche en synthèse organique.

On en parle sur Twitter !