En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7300-ALEBOU-001 - Chercheur (H/F)

Chercheur (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7300-ALEBOU-001
Lieu de travail : AIX EN PROVENCE
Date de publication : lundi 5 novembre 2018
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 3 mois
Date d'embauche prévue : 1 janvier 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2605,99 à 3007,31 euros
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Plus de 10 années

Missions

Dans le cadre du projet EPLA-LAV, le rôle du/de la candidat(e) sera de préparer et de conduire des entretiens auprès de professionnels de santé sur les risques sanitaires liés à l'introduction sur la façade atlantique du moustique tigre aèdes albopictus, puis de procéder à leur analyse.

Activités

Chercheur(se) confirmé en anthropologie, spécialiste des maladies transmissibles vectorielles
-Participation au choix raisonné des personnes à enquêter dans les départements de Vendée, Loire-Atlantique et Charente-Maritime (selon les différents types de professionnels : médecins hospitaliers, généralistes, pharmaciens, infirmiers, etc….)
-Construction d'une grille d'entretien
-Entretiens avec les professionnels de santé
-Entretiens avec des responsables institutionnels (ARS, EID, URPS, ….)
-Participation à l'analyse des entretiens (qui auront été retranscris par un prestataire extérieur)
-Contribution à la rédaction d'une première mouture issue des analyses réalisées
-Participation aux réunions organisées dans le cadre du projet

Compétences

-Connaissance du champ de l'anthropologie de la santé et plus précisément des interfaces environnement/santé dans le cadre des maladies transmissibles vectorielles
- expérience de recherches sur les perceptions et les pratiques de professionnels de santé
-Capacité à mener des entretiens avec des spécialistes
-Capacité à travailler en interdisciplinarité

Contexte de travail

Le/la candidate travaillera au sein de l'équipe de l'AMU de l'UMR 300 ESPACE dans le cadre du projet EPLA-LAV financé par l'ANSES. Son activité s'effectuera avec les autres membres du laboratoire impliqués dans le projet et en lien avec les collègues des autres équipes qui le constitue.
Le/la candidate sera amenée à se déplacer en mission pour effectuer les entretiens dans les départements de Vendée, Loire-Atlantique et Charente-Maritime. Il est prévu 3 missions d'environ 10 jours chacune.

Informations complémentaires

Le projet EPLA-LAV est de nature interdisciplinaire et associe des anthropologues, sociologues, psychologues sociaux, médecins épidémiologistes et entomologistes. Il implique quatre laboratoires universitaires de recherche (LPPL EA 4638 et CFV EA 1161 à Nantes, laboratoire MIVEGEC à Montpellier, UMR ESPACE à Aix-Marselle, ainsi que l'Observatoire Régional de la Santé des Pays de la Loire.
L'objectif principal du projet est de recueillir des informations concernant les croyances, logiques d'actions et pratiques en matière de lutte anti-vectorielle de la population générale et des professionnels de santé de la façade atlantique afin de contribuer à la prévention des risques entrainés par l'arrivée et l'implantation d'Ædes albopictus,vecteur potentiel de virus émergents provoquant des maladies chez l'homme (dengue, chikungunya, zika).
Deux études seront menées auprès de professionnels de santé, ainsi que deux études auprès d'échantillons issus de la population générale. Pour chacune des deux populations, une étude qualitative (entretiens, monographies, retour d'expérience, observation de terrain) sera associée à une enquête quantitative par questionnaires. Les données seront recueillies sur la façade atlantique dans les départements de Loire-Atlantique, Vendée et Charente-Maritime.

On en parle sur Twitter !