En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7294-SYLJOV-004 - Océanographe spécialiste des transferts de contaminants dans le réseau trophique H/F

Océanographe spécialiste des transferts de contaminants dans le réseau trophique H/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : vendredi 11 décembre 2020

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7294-SYLJOV-004
Lieu de travail : MARSEILLE 09
Date de publication : vendredi 20 novembre 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 25 mois
Date d'embauche prévue : 1 janvier 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 3 881,29 € et 4 056,74 € bruts mensuels
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 5 à 10 années

Missions

Le poste proposé est focalisé sur l'étude des débris de plastique et leurs additifs dans un continuum eau de surface/sédiment dans la Baie de Marseille, de manière à donner des éléments de compréhension nouveaux à propos des sources, du devenir et du comportement des débris de plastique et des additifs qu'ils contiennent. Le/La candidat-e retenu-e traitera les questions suivantes :
- Quelles sont les sources de plastique et additifs dans la Baie de Marseille ?
- Est-ce que le sédiment est un puits pour les débris de plastiques ?
- Est-ce que la contamination en additifs dans le sédiment est proportionnelle à la présence de débris de plastique ?
- Est-ce que les débris de plastique benthiques sont une source d'additifs pour la colonne d'eau et les espèces benthiques ?

Activités

Le/La candidat-e devra mener en parallèle des expérimentations sur le terrain et en laboratoire.
Sur le terrain, il s'agira de :
- Prendre en charge des campagnes trimestrielles de prélèvements d'eau et sédiment dans la Baie de Marseille
- Compter et caractériser les débris de plastique dans les échantillons récoltés via l'utilisation d'un Laser Direct InfraRed (LDIR). Des développements analytiques sont attendus pour cet instrument, notamment pour la partie préparation d'échantillons
- Doser les principales familles d'additifs dans l'eau, le sédiment, des poissons démersaux, les polychètes
En laboratoire, il s'agira de :
- Caractériser le rôle des principaux processus biogéochimiques sédimentaires sur la cinétique de dégradation des particules de plastique
- Quantifier les taux de relargage des additifs depuis les microplastiques vers les eaux interstitielles des sédiments
- Quantifier les flux d'additifs depuis le sédiment vers la colonne d'eau
- Mesurer l'altération de la surface des débris de plastique

Compétences

Des compétences en chimie analytique appliquée à l'environnement sont attendues (développement et analyse de routine), notamment pour les techniques suivantes : extraction sur phase solide, l'extraction accélérée par solvant, chromatographie liquide et gazeuse, connaissance des principaux processus biogéochimique dans le sédiment. Une autre expérience requise concernait la connaissance des organismes biologiques des sédiments. Une forte expérience de terrain est également attendue, en plus de compétences en gestion d'expérimentation en laboratoire. D'autres compétences indispensables à la gestion de projet sont nécessaires : rédaction de rapport d'avancement et articles scientifiques, capacité à respecter des deadlines, excellente communication interpersonnelle, encadrement de stagiaire.

Contexte de travail

Le/La candidat-e retenu-e travaillera sous la responsabilité scientifique de Richard Sempéré, en étroite collaboration avec le groupe « contaminants organiques » au sein de l'équipe chimie environnementale marine du MIO, campus de Luminy.

Contraintes et risques

Le poste implique des embarquements en mer, et des risques liés à la manipulation de produits chimiques.

On en parle sur Twitter !